Faire un don

Vivre dans la joie pour être un vrai croyant

Homélie du 26 mars 2015

« La joie dans la foi, la joie de l’Évangile, est la pierre d’angle de la foi d’une personne. Sans joie cette personne n’est pas un vrai croyant », déclare le pape François dans son homélie prononcée lors de la messe célébrée à la Maison Sainte-Marthe, ce jeudi 26 mars 2015.

Le pape a commenté les lectures du jour, notamment la joie d’Abraham qui espère devenir père malgré son âge, selon la promesse de Dieu (Gn 17, 3-9) : « C’est ce que ne comprennent pas ces docteurs de la loi. Ils ne comprennent pas la joie de la promesse. Ils ne comprennent pas la joie de l’alliance… Ils ne savent pas se réjouir, parce qu’ils ont perdu le sens de la joie, qui ne vient que de la foi. Notre père Abraham a été capable de se réjouir parce qu’il avait la foi, alors que les docteurs de la loi, eux, avaient perdu la foi ! »

Les docteurs de la loi vivaient dans un monde « casuistique », dans « un monde abstrait, un monde sans amour, un monde sans foi, un monde sans espérance, un monde sans confiance, un monde sans Dieu. Et donc, ils ne pouvaient pas se réjouir ! » a continué le pape.

« La joie dans la foi, la joie de l’Évangile, est la pierre d’angle de la foi d’une personne. Sans joie cette personne n’est pas un vrai croyant », a-t-il conclu en encourageant à « demander au Seigneur la grâce de pouvoir voir Jésus, et la grâce de la joie ».

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel