Vibrant appel du pape à intensifier la prière pour la paix au M.O.

Réponse à « l´incroyable violence » qui fait deux jeunes victimes

CITE DU VATICAN, Mercredi 9 mai 2001 (ZENIT.org) – A la nouvelle de la mort de deux adolescents israéliens, Jean-Paul II a appelé les fidèles à « intensifier la prière » pour la paix au Moyen-Orient, à la fin de la célébration eucharistique à Malte. Un appel annoncé par M. Navarro Valls au début de l´eucharistie.

Les corps de deux adolescents israéliens âgés de 14 ans ont en effet été découverts, mercredi 9 mai, dans une grotte près de Bethléem, à Téqoa (la patrie du prophète Amos!), en Cisjordanie. La police israélienne soupçonne qu´ils ont été lapidés à mort par des Palestiniens, annoncent les agences internationales.

Le pape a déploré la mort de « ces deux jeunes innocents » et a appelé les Chrétiens à « intensifier » la prière pour éviter que se déchaîne encore la violence sur la Terre de Jésus-Christ.

Au début de la célébration, le porte parole du Saint-Siège, M. Joaquin Navarro-Valls, avait confié à la télévision italienne que le pape s´apprêtait à faire une déclaration dans ce sens.

M. Navarro Valls soulignait que cette « triste, très triste nouvelle » leur était parvenue à Malte et que le pape avait prié à la nouvelle de « la mort violente des deux jeunes ».

Le pape, disait le M. Navarro Valls, s´apprête à lancer un nouvel appel à la prière de tous pour le don de la paix et pour rappeler que le dialogue, « le travail du dialogue », est « l´unique issue » pour « sortir de cette incroyable violence dans cette partie du monde ».

Rappelons les paroles du pape, hier, à l´aéroport de Damas: « Je lance une fois de plus un appel à tous les peuples concernés, disait le pape, ainsi qu’à leurs responsables politiques, afin qu’ils reconnaissent que l’affrontement a échoué et qu’il échouera toujours. Seule une paix juste peut fournir les conditions requises pour un développement économique, culturel et social, auquel tous les peuples de la région ont droit ».