Faire un don

Vaincre le fléau de la faim dans le monde, spécialement au Darfour

Appel de Benoît XVI

ROME, Dimanche 21 mai 2006 (ZENIT.org) – Benoît XVI lance un appel à la solidarité internationale pour vaincre le fléau de la faim dans le monde, spécialement au Darfour.

Le pape a en effet mentionné une initiative du PAM lors de la prière mariale du Regina Caeli, ce dimanche.

Aujourd’hui, par exemple, disait le pape, avec l’initiative « le monde marche contre la faim »
(« Walk the World »), lancée par le Programme alimentaire mondial des Nations Unies, on entend sensibiliser les gouvernements et l’opinion publique sur la nécessité d’une action concrète et rapide pour garantir à tous, en particulier aux enfants, la « liberté de la faim ».

« Je suis proche par la prière de cette manifestation qui se déroule à Rome et dans d’autres villes de quelque cent pays », affirmait le pape.

« Je souhaite vivement, ajoutait-il, que grâce à la contribution de tous, on arrive à surmonter la plaie de la faim, qui afflige encore l’humanité, en mettant sérieusement en danger l’espérance de vie de millions de personnes ».

Le pape mentionnait tout spécialement la situation des populations du Darfour en disant : « Je pense en premier lieu à la situation urgente et dramatique du Darfour, au Soudan, où persistent de fortes difficultés pour satisfaire jusqu’aux besoins alimentaires primaires de la population ».

Benoît XVI invitait à confier cette intention à la prière de la Vierge Marie en disant : « Par cette récitation habituelle du Regina Caeli, confions aujourd’hui à la Vierge Marie tout particulièrement nos frères opprimés par le fléau de la faim, ceux qui leur viennent en aide et ceux qui, par les moyens de communication sociale contribuent à fortifier entre les peuples les liens de la charité et de la paix ».

Le programme alimentaire mondial (PAM, http://www.wfp.org/french) des Nations Unies, a été contraint en avril dernier de réduire ses rations au Darfour : il déplore que le Darfour ne soit pas une « priorité » pour les donateurs.

Malgré les terribles souffrances des habitants du Soudan, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) des Nations Unies a annoncé en effet qu’un manque de fonds l’obligerait à réduire drastiquement ses rations alimentaires à partir du mois de mai.

En réduisant ses rations alimentaires à seulement 1 050 calories (la moitié du minimum quotidien nécessaire), le PAM estime que ses stocks de denrées dureront plus longtemps pendant la « saison de la faim », qui dure de juillet à septembre, c’est-à-dire avant les récoltes et pendant laquelle les besoins sont les plus importants.

« C’est l’une des décisions les plus difficiles que j’aie jamais prise. Les habitants du Darfour n’ont-ils pas assez souffert ? Ce manque de fonds est difficile à comprendre, car l’an passé l’aide officielle au développement avait atteint 107 milliards de dollars, c’est-à-dire deux fois plus que les années précédentes. Les donateurs ont été extrêmement généreux, mais les victimes de crises humanitaires comme celle du Darfour ne font pas partie de leurs priorités », a déclaré James Morris, Directeur Exécutif du PAM.

« L’aide alimentaire est LA priorité : nous ne pouvons pas réduire les rations à 1 000 calories par jour à des gens qui ont déjà perdu leurs maisons et leurs proches dans les violences. Pourtant nous avons dû nous y résoudre au Soudan pour pouvoir offrir à ceux qui en besoin un minimum pendant la saison maigre. C’est une mesure que l’on ne devrait jamais avoir à prendre. Nos donateurs nous ont beaucoup aidé en 2005, ils doivent nous aider encore en 2006 », a ajouté M. Morris.

« Cette année est déterminante au Soudan pour la pérennisation de la paix. Le PAM exhorte les donateurs à se manifester pour garantir l’aide alimentaire aux millions de Soudanais qui ont absolument besoin de notre aide », a précisé M. Morris.

En 2006, les donateurs pour les opérations d’urgence du PAM au Soudan sont les Etats-Unis (188 millions de dollars), le Fonds commun humanitaire des Nations Unies (16,6 millions), la Libye (4,5 millions), le Canada (3,9 millions), la Norvège (1,8 million), l’Irlande (1,2 million), l’Italie (1,2 million), la Suisse (757 600), la Belgique (604 600) et des dons privés (20 000). Le site du PAM permet de faire un don en ligne.

About Redaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel