Une deuxième famille de réfugiés accueillie par le Vatican

Mobilisation des deux paroisses du pape

Etat de la Cité du Vatican ZENIT - HSM

Etat de la Cité du Vatican, ZENIT - HSM

Une deuxième famille de réfugiés est accueillie par le Vatican, grâce aux paroisses, à l’aumônerie pontificale et à Sant’Egidio, annonce un communiqué du Saint-Siège.

C’est la réponse à une demande du pape François exprimée le dimanche 6 septembre 2015, à l’angélus, pour répondre à l’urgence et au drame des milliers de personnes fuyant vers l’Europe les pays impliqués dans des conflits : « Que chaque paroisse, à commencer par mon diocèse de Rome, accueille une famille de réfugiés », avait-il demandé.

Les deux paroisses du Vatican, Sainte-Anne et Saint-Pierre, se sont mobilisées, en collaboration avec l’aumônier pontifical, Mgr Konrad Krajewski et la Communauté de Sant’Egidio.

Une famille syrienne avec deux enfants est prise en charge par la paroisse Sainte-Anne depuis quelques mois, dans le quartier du Borgo.

Une famille érythréenne composée d’une mère et de ses cinq enfants est prise en charge par la paroisse de la basilique Saint-Pierre, dans un appartement situé dans le quartier de la Via Gregorio VII : trois enfants sont déjà avec leur maman, les deux autres sont encore dans un camp de réfugiés en Éthiopie mais la Communauté de Sant’Egidio compte obtenir le regroupement familial en Italie à la fin du mois ou dans quelques semaines.

Le plus jeune, qui a quelques mois, est né en Norvège où la famille était arrivée et d’où elle a été renvoyée en Italie dans le cadre de la Convention de Dublin.

Une jeune femme amie et son petit garçon sont également hébergés dans le même appartement.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!