Faire un don

Un synode sur la Parole de Dieu pour revenir aux sources de la foi

Entretien avec le responsable pour la liturgie de l’épiscopat brésilien

ROME, Vendredi 4 octobre 2008 (ZENIT.org) – Le synode sur la Parole de Dieu permettra « de revoir et valoriser le rôle et l’importance que nous donnons à la Parole dans la liturgie et dans la vie », affirme l’évêque responsable pour la liturgie de la conférence épiscopale des évêques du Brésil (CNBB).

ZENIT s’est entretenu avec Mgr Joviano de Lima Junior, archevêque de Ribeirao Preto, président de la Commission épiscopale pastorale pour la liturgie et un des membres brésiliens de l’assemblée synodale.

Zenit – Quelle est l’importance d’un synode sur la Parole de Dieu ?

Mgr Joviano de Lima Junior – La Parole nous révèle le projet salvifique de Dieu en faveur de l’humanité, sa prise de position en faveur des humbles, des faibles et des déshérités. Sans la parole, l’Eglise ne peut pas réaliser sa mission. Un synode sur la Parole nous conduit aux sources de la foi. Il nous amène à revoir et valoriser le rôle et l’importance que nous donnons à la Parole dans la liturgie et dans la vie. L’échange d’expériences aidera les Eglises du monde entier dans l’annonce prophétique de la Parole.

Zenit – Le synode sur la Parole abordera-t-il des aspects qui ont une incidence dans le domaine de la liturgie ?

Mgr Joviano de Lima Junior – Il existe un rapport très étroit entre la Parole et la liturgie. La Parole nous convoque et nous rassemble. Du peuple de la Bible, l’Eglise a hérité une profonde estime pour les Ecritures Saintes et pour leur usage dans le culte rendu à Dieu. La Parole s’inscrit dans la Tradition vivante de l’Eglise. L’« enseignement des apôtres » résonne en premier lieu dans les assemblées liturgiques de l’Eglise des origines, avant de devenir un livre. Petit à petit les règles de prédication et les lettres des apôtres, lues dans les assemblées liturgiques ont donné naissance au Nouveau Testament.

Zenit – Quels exemples pourriez-vous nous présenter ?

Mgr Joviano de Lima Junior – Il n’y a pas de célébration liturgique sans proclamation de la Parole dans la prière, dans le culte et dans la vie. De cette manière, l’Eglise se manifeste au monde, croît et réalise sa mission en proclamant le salut. A la table de la Parole, la communauté des disciples de l’Evangile se retrouve avec le Seigneur et maître et devient serviteur du Royaume du Père. Le Concile Vatican II a permis une large utilisation de la Parole de Dieu dans la liturgie, à travers les lectionnaires.

Zenit – Quel est le rapport entre la Parole de Dieu et la formation des disciples missionnaires du Christ ?

Mgr Joviano de Lima Junior – Le disciple est un serviteur de la Parole. Sa première attitude est d’être à l’écoute de la Parole. La lecture en prière de la Parole nourrit la vie de foi du disciple, et rassemblé avec ses frères et ses sœurs, il assume la mission de transformer la société, selon les valeurs du Royaume. La Parole forme la conscience et le cœur du disciple missionnaire de Jésus Christ.

Alexandre Ribeiro

About Redaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel