Faire un don

Un Français nommé membre de l’Académie pontificale pour la vie

ROME, Mercredi 30 Septembre 2009 (ZENIT.org) – Le professeur Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune (Paris), a été nommé membre de l’Académie pontificale pour la vie. Il était membre correspondant de l’Académie pontificale pour la vie depuis 2002.

Le Bureau de presse du Saint-Siège a publié sa nomination, le 30 septembre 2009.

Jean-Marie Le Méné est né en 1956 à Versailles. Après des études supérieures de droit à Paris, il effectue une première partie de sa carrière comme officier dans la Marine nationale où il sert, entre 1978 et 1991, dans des postes embarqués, outre-mer et en état-major. En 1992, il intègre le corps des magistrats de la Cour des comptes à Paris où il est aujourd’hui titulaire du grade de conseiller-maître.

Entre 1994 et 1996, il crée la Fondation Jérôme Lejeune, fondation scientifique et médicale, reconnue d’utilité publique, dont la mission est de poursuivre l’œuvre du Pr. Jérôme Lejeune dans le domaine de la recherche scientifique, des soins et de la défense de la vie.

Rapidement, la Fondation Jérôme Lejeune, que Jean-Marie Le Méné préside depuis l’origine, devient le premier financeur de la recherche sur la trisomie 21 et développe une consultation médicale spécialisée qui reçoit plus de 5 000 personnes, de tous âges, souffrant d’une maladie génétique entraînant un retard mental.

Pour améliorer l’information sur les questions de bioéthique, Jean-Marie Le Méné lance le site Internet genethique.org qui offre, depuis dix ans, une revue de presse quotidienne et une lettre d’information mensuelle (en plusieurs langues). En 2008, il est co-fondateur de Novus Sanguis, un consortium européen de recherche sur les cellules souches adultes et de sang de cordon auquel la fondation apporte son financement. L’expérience scientifique, médicale et éthique de la fondation a permis de créer un Master Jérôme Lejeune de bioéthique qui accueille, en cette rentrée universitaire, sa troisième promotion.

Depuis quinze ans, Jean-Marie Le Méné est un acteur reconnu du débat bioéthique en France. Il est l’auteur de nombreux articles et conférences (y compris à l’étranger) et a été plusieurs fois auditionné par les pouvoirs publics. Il a publié plusieurs ouvrages, notamment Le professeur Lejeune, fondateur de la génétique moderne, La trisomie est une tragédie grecque et La crise de conscience bioéthique (à paraître à l’automne 2009).

Marié et père de neuf enfants, Jean-Marie Le Méné est chevalier de la Légion d’Honneur.

About Redaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel