Faire un don

Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, méditations du Brésil

Sur le thème : « Donne-moi à boire »

Les méditations pour la Semaine de prière 2015 pour l’unité des chrétiens ont été préparées par des chrétiens du Brésil sur le thème : « Donne-moi à boire ».

Le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens publie la documentation élaborée en collaboration avec la Commission Foi et Constitution

Les paroles de l’Évangile selon Saint Jean : « Jésus lui dit : « Donne-moi à boire. » (Jn 4,7) seront ainsi au centre de la réflexion de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens qui se déroulera entre le dimanche 18 et le dimanche 25 janvier 2015.

C’est le Conseil national des Églises du Brésil (CONIC) qui a présenté un projet pour la semaine de prière 2015. « Actuellement, le Brésil traverse une période d’intolérance grandissante qui se traduit par de grandes violences, particulièrement envers les minorités et les personnes vulnérables », fait observer le dicastère romain.

Le choix du thème de la semaine est motivé, entre autres, par le contexte ecclésial et religieux brésilien. Au Brésil, «  offrir un verre d’eau fraîche » ou un café « c’est manifester une volonté d’accueillir, de dialoguer et de coexister avec l’autre », précise le document.

« La rencontre entre Jésus et la Samaritaine nous invite à goûter l’eau d’un puits différent, et également à en proposer du nôtre ». La prière, la rencontre et le dialogue tels sont les piliers fondateurs de la semaine de l’unité.

La célébration œcuménique de la semaine sera organisée autour de ce long passage de l’Évangile selon Saint Jean sur la rencontre du Christ avec la femme de Samarie. Le groupe œcuménique brésilien qui a préparé la célébration invite à utiliser les « deux symboles de la route et de l’eau, comme images de l’unité chrétienne visible pour laquelle nous prions ».

« Quel est le chemin de l’unité, quelle voie devons-nous prendre pour que le monde boive à la source de la vie qu’est Jésus-Christ ? Quel est le chemin de l’unité qui respecte vraiment notre diversité ? » : autant de questions auxquelles réfléchir dans les différentes communautés chrétiennes pendant la semaine de l’unité et durant toute l’année 2015.  

« Sur ce chemin de l’unité se trouve un puits rempli d’eau : à la fois l’eau que cherche Jésus, fatigué par la route, et l’eau qu’il donne lui-même, celle qui jaillit en vie éternelle. L’eau puisée quotidiennement par la Samaritaine est celle qui étanche la soif et fait fleurir le désert. L’eau que donne Jésus est celle sur laquelle planait l’Esprit de Dieu, l’eau vive dans laquelle nous avons été baptisés », ainsi introduit une célébration œcuménique le document du Conseil pontifical.  

Chaque jour de la semaine de l’unité propose un thème issu du même passage de l’Évangile. Le document offre des commentaires bibliques et des prières pour les « huit jours » ainsi que le schéma de la célébration et des discussions. Cependant, le Conseil pontifical fait appel à la flexibilité de l’esprit et à la créativité des chrétiens de chaque communauté, à l’adaptation des textes « aux réalités des différents lieux et pays ».

Le texte central de la semaine de l’unité «  affirme l’importance que chacun connaisse et comprenne suffisamment sa propre identité pour éviter de percevoir l’identité de l’autre comme une menace. Si nous ne nous sentons pas menacés, nous pourrons expérimenter l’autre comme étant complémentaire : une personne ou une culture ne peut se suffire à elle-même ! Et par conséquent, l’image qui se dégage des mots « donne-moi à boire », exprime bien la complémentarité : boire l’eau du puits de quelqu’un d’autre est la première façon d’expérimenter une autre manière d’exister. Cela mène à un échange de dons enrichissant. Refuser les dons de l’autre, c’est porter beaucoup de tort à la société et à l’Église », conclut le document du Conseil pontifical.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel