Rome et Moscou : Le temps est venu d’aplanir les difficultés, selon le Métropolite Kyrill

CITE DU VATICAN, Mercredi 10 septembre 2003 (ZENIT.org) – « Il est temps de changer la situation actuelle de difficultés entre l’Eglise orthodoxe de Moscou et l’Eglise catholique », a déclaré à Aix la Chapelle Métropolite Kyrill de Slmolensk, comme le rapporte l’agence Fides, organe de la congrégation romaine pour l’Evangélisation des Peuples.

« C’est une saison où le dialogue, au-delà des incompréhensions du passé, est possible », a déclaré le Chef de la Délégation du Patriarcat de Moscou, le Métropolite Kyrill de Smolensk et de Kaliningrad, en participant au débat sur le thème « Catholiques et Orthodoxes : le défi de l’oecuménisme », dans le cadre du Meeting organisé par la Communauté de Sant’Egidio à Aix-la-Chapelle en Allemagne.

Etaient également présents les Cardinaux Kasper et Etchegaray, le Patriarche Grec orthodoxe d’Antioche et de tout l’Orient, Ignace IV Hazim, et l’Evêque Mgr Vincenzo Paglia, précise Fides.

« On dit toujours que les orthodoxes sont fermés au dialogue, mais s’il en était ainsi, a souligné Kyrill, je ne
serais pas ici. Le temps est venu de changer la situation actuelle de difficultés entre l’Eglise Orthodoxe et l’Eglise Catholique. Moscou est prête à discuter les points : les points sont sur le tapis. Dépassées ces
difficultés, la rencontre entre le pape et le patriarche de Moscou tournera définitivement la difficile page du passé ».

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!