Faire un don
Pope Francis (L) salutes the Eastern Orthodox metropolitan of Pergamon

ANSA - OSSERVATORE ROMANO

Qui cherche à détruire l’Eglise n’y arrive jamais: explications

Le pape François a prononcé une de ces homélies « musclées » dont il a secret, pour la messe de la Saint-Pierre-Saint-Paul, ce lundi 29 juin, en la basilique Saint-Pierre, exhortant les nouveaux archevêques métropolitains à la prière, à la foi, au témoignage courageux en dépit des « Hérodes » modernes.

« Une Église en prière est une Église debout, solide, en chemin! », déclare le pape François qui exhorte les nouveaux archevêques métropolitains à la prière, à la foi, au témoignage. Il cite les « forces » qui « au long de l’histoire, ont cherché – et cherchent – à anéantir l’Église, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur » : « toutes anéanties ! » tandis que « l’Église reste vivante et féconde ! »

Le pape François a prononcé une de ces homélies « musclées » dont il a secret, pour la messe de la Saint-Pierre-Saint-Paul, ce lundi 29 juin, en la basilique Saint-Pierre, en présence d’une délégation du Phanar et de plus de quarante archevêques métropolitains nommés dans l’année qui ont prêté serment de fidélité au Siège de Pierre. Le pape a béni les palliums qui leur seront remis dans leurs diocèses, en présence des fidèles de leurs Eglises locales. Voici quelques passages de cette homélie dont vous pouvez lire le texte intégral ici.

A propos des persécutions des chrétiens dont il dit qu’il n’en parlera pas : des « persécutions atroces, inhumaines et inexplicables, malheureusement encore aujourd’hui présentes dans de nombreuses parties du monde, souvent sous les yeux et le silence de tous ».

Pour la prière, il rappelle qu’à Rome « les catacombes n’étaient pas des lieux pour échapper aux persécutions mais elles étaient, avant tout, des lieux de prière, pour sanctifier le dimanche et pour élever, du sein de la terre, une adoration à Dieu qui n’oublie jamais ses enfants ».

« Une Église en prière est une Église debout, solide, en chemin ! »

« Un chrétien qui prie est un chrétien protégé, gardé et soutenu, mais surtout, il n’est pas seul. »

Le pape invite à penser « aux nombreuses fois où le Seigneur a exaucé notre prière en nous envoyant un Ange » : « Cet Ange qui, à l’improviste, vient à notre rencontre pour nous tirer de situations difficiles ? Pour nous arracher aux mains de la mort et du Malin ; pour nous indiquer le chemin perdu ; pour rallumer en nous la flamme de l’espérance ; pour nous donner une caresse ; pour consoler notre cœur accablé ; pour nous réveiller du sommeil existentiel ; ou simplement pour nous dire : « Tu n’es pas seul ». »

« Aucune communauté chrétienne ne peut aller de l’avant sans le soutien de la prière persévérante ! »

« La prière est la rencontre avec Dieu, avec Dieu qui ne déçoit jamais ; avec le Dieu fidèle à sa Parole. »

« Dans la prière, le croyant exprime sa foi, sa confiance et Dieu exprime sa proximité, aussi à travers le don des anges, ses messagers. »

Le pape appelle ensuite à la foi : « Dieu n’enlève pas ses enfants du monde ou du mal mais il leur donne la force pour les vaincre. »

« Combien de forces, au long de l’histoire, ont cherché – et cherchent – à anéantir l’Église, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, mais elles sont toutes anéanties et l’Église reste vivante et féconde ! »

« Tout passe, seul Dieu reste. »

« L’Église n’est pas l’Église des Papes, des évêques, des prêtres et non plus des fidèles, elle est seule et seulement du Christ. Seul celui qui vit dans le Christ promeut et défend l’Église avec la sainteté de sa vie, à l’exemple de Pierre et de Paul. »

« Les croyants dans le nom du Christ ont ressuscité les morts ; ils ont guéri les infirmes ; ils ont aimé leurs persécuteurs ; ils ont démontré qu’il n’existe pas de force capable de vaincre celui qui détient la force de la foi ! »

Le pape appelle au témoignage : « Une Église ou un chrétien sans témoignage est stérile ; un mort qui pense être vivant ; un arbre sec qui ne donne pas de fruit ; un puits asséché qui ne donne pas d’eau ! »

« L’Église a vaincu le mal grâce au témoignage courageux, concret et humble de ses enfants. »

Il invite à la charité pastorale : le pallium « est le signe qui représente la brebis que le pasteur porte sur ses épaules comme le Christ, Bon Pasteur ».

« L’Église vous veut hommes de prière, maîtres de prière ; qui enseignent au peuple que le Seigneur vous a confié que la libération de toutes les prisons est seulement l’œuvre de Dieu et le fruit de la prière ; que Dieu envoie au moment opportun son ange pour nous sauver de beaucoup d’esclavages et des innombrables chaînes mondaines. Vous aussi, pour ceux qui sont le plus dans le besoin, soyez des anges et des messagers de la charité ! »

« L’Église vous veut hommes de foi, maîtres de foi : qui enseignent aux fidèles à ne pas avoir peur des nombreux Hérode, qui affligent par les persécutions, par les croix de tous genres. »

« Aucun Hérode n’est capable d’éteindre la lumière de l’espérance, de la foi et de la charité de celui qui croit au Christ ! »

« L’Église vous veut hommes de témoignage : saint François disait à ses frères : prêchez toujours l’Évangile et si c’est nécessaire, aussi par les paroles! (cf. Sources franciscaines, 43). Il n’y a pas de témoignage sans une vie cohérente ! »

« Aujourd’hui, il n’y a pas tant besoin de maîtres que de témoins courageux, convaincus et convaincants ; des témoins qui n’ont pas honte du Nom du Christ et de sa Croix ni devant les lions rugissants, ni devant les puissances de ce monde. »

« Le témoignage le plus efficace et le plus authentique est celui de ne pas contredire, par son comportement et par sa vie, tout ce que l’on prêche par la parole et tout ce que l’on enseigne aux autres ! »

 

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel