Faire un don
Le pape François à Sainte-Marthe

PHOTO.VA - OSSERVATORE ROMANO

Priez beaucoup pour ne pas tomber dans l’hypocrisie, homélie

Le pape diagnostique ce « virus »

Le pape François a exhorté à prier « beaucoup » pour « ne pas tomber » dans l’hypocrisie.

Il a analysé le comportement hypocrite lors de l’homélie prononcée à la messe en la chapelle de la maison Sainte-Marthe, ce vendredi, 16 octobre.

La prière est la seule façon d’éviter d’être contaminé par « le virus » de l’hypocrisie, a affirmé le pape, par un virus qui a « du charme ».

En commentant l’Évangile du jour, où le Christ met en garde la foule contre l’hypocrisie, le pape a parlé de la séduction, de la couleur « en clair-obscur » de l’hypocrisie.

« L’hypocrisie est ce mode de vivre, d’agir, de parler qui n’est pas clair. Peut-être sourit-il, peut-être est-il sérieux… Ce n’est ni lumière ni ténèbres, a dit le pape. Il se déplace d’une manière qui semble ne menacer personne, comme le serpent, mais qui a le charme du clair-obscur. Il a le charme de ne pas avoir les choses au clair, de ne pas dire les choses clairement ; le charme des mensonges, des apparences… »

Dans le récit de l’Évangile de saint Luc, le Christ parle « du levain des pharisiens, c’est-à-dire de leur hypocrisie » (Luc 12, 1-7). C’est « une très petite chose, le levain », a commenté le pape, mais il pourrait faire « tomber malade » et « faire mourir ».

Cependant, le Christ rassure la foule, a rappelé le pape : « Il y en a Un qui est plus grand que tout cela. C’est le Père qui est dans les cieux. »

« En face de toutes ces peurs, a commenté le pape François, qui nous donnent… le virus, le levain de l’hypocrisie pharisaïque, Jésus nous dit : « Il y a un Père. C’est un Père qui vous aime. C’est un Père qui prend soin de vous. » »

À la fin de son homélie, le pape a invité à prier pour ne pas tomber dans le « comportement pharisaïque qui n’est ni lumière ni ténèbres », mais qui est « au milieu d’un cheminement qui n’arrivera jamais à la lumière de Dieu ». Il a demandé au Christ de garder « son peuple afin qu’il ne devienne pas hypocrite ».

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel