Faire un don

Pour ne pas être des « chrétiens oui, mais… », les conseils du pape

Homélie du matin, 24 mars 2015

Pour ne pas être des chrétiens « oui mais… » ou des chrétiens « mécontents », le pape François recommande de « regarder la Croix, regarder Dieu qui assume nos péchés ».

Dans l’homélie de ce 24 mars 2015 à Sainte-Marthe, le pape a mis en garde contre les « caprices spirituels » qui refusent le « style divin » en « récriminant », comme les Hébreux dans le désert, qui « médisent de Dieu » et sont mordus par des serpents (Nb 21, 4-9).

Les chrétien sont « parfois un peu empoisonnés par ce mécontentement de la vie. « Oui, Dieu est bon mais… », des chrétiens « oui, mais… » qui ne finissent pas d’ouvrir leur cœur au salut de Dieu, qui demandent toujours des conditions » : « Oui, mais comme cela. Oui je veux être sauvé, mais de cette façon… »

Pour le pape, « leur cœur est empoisonné » : « refuser le style divin, ne pas accepter le don de Dieu avec son style, c’est un péché, un venin qui empoisonne l’âme, t’enlève la joie, ne te quitte pas ».

Il a donné le remède contre cet empoisonnement : au calvaire, « Jésus prend sur lui le venin, le péché, cette tiédeur de l’âme, cette vie chrétienne à moitié ». Ce poison, qui transforme « l’enthousiasme du début du chemin » en « mécontentement », se guérit « en regardant la Croix, en regardant Dieu qui assume nos péchés : mon péché est là. »

Pour ne pas « mourir de tristesse, de récrimination, de refus du style de Dieu », le pape a exhorté : « Regardons le serpent, le venin, là dans le corps du Christ, le venin de tous les péchés du monde et demandons la grâce d’accepter les moments difficiles. D’accepter le style divin de la sagesse, d’accepter cette nourriture si légère dont se lamentent les hébreux, d’accepter les choses… D’accepter les voies par lesquelles le Seigneur me fait avancer. »

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel