Pour « Fortune », le premier « leader » mondial, c’est le pape François

Mais lui, il est heureux d’être prêtre

Pour le magazine d’affaires des Etats-Unis Fortune, le premier « leader » mondial, c’est le pape François!

Dans son édition du 20 mars, le magazine explique que le pape François a réussi à « électriser l’Église » et à « attirer des légions d’admirateurs non catholiques par son changement de direction énergique ».

Cependant, dans l’entretien publié par le Corriere della Sera, le pape a protesté contre « une interprétation idéologique, une certaine mythologie du pape François ».

Il a dit considérer comme « offensant » de le décrire « comme une sorte de superman, une espèce de star ». Ce qui le rend heureux, c’est d’être prêtre! Il revendique d’être « un homme qui rit, pleure, dort et a des amis, une personne normale ».

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!