Ouverture extraordinaire de dix catacombes chrétiennes

ROME, Vendredi 24 juin 2005 (ZENIT.org) – Dix catacombes chrétiennes fermées au public seront ouvertes exceptionnellement à Rome à l’occasion de la Fête des proto-martyrs Romains, le 30 juin, annonce l’agence vaticane Fides. Une rencontre de méditation et de prière sur le thème du martyre aura lieu dans la basilique des saints Nérée et Achille.

Jeudi prochain, 30 juin, à l’occasion de la fête des proto-martyrs de l’Eglise de Rome, la Commission pontificale d’Archéologie Sacrée, chargée de la garde, de la protection et de l’entretien des catacombes chrétiennes sur le sol italien, organise une série d’événements pour rappeler le témoignage suprême donné par ces premiers glorieux martyrs de la foi, qui trouvèrent la mort sous Néron.

Dans la basilique des saints Nérée et Achille, dans les catacombes de Domitille sur la via Ardeatine, Mgr Maura Piacenza, président de la commission, proposera une médiation sur le martyre, conséquence toujours possible d’une annonce de l’Evangile, témoignée par la cohérence de la vie (à 17 h 30).

La mémoire de ces exceptionnels « champions de la foi » sera évoquée par la lecture de passages significatifs tirés des récits, des procès et de la passion des martyrs des premiers siècles : la fin atroce des chrétiens accusés par Néron de l’incendie de Rome, la fin sanglante du martyr Justin, les martyrs de Lyon, la passion émouvante des saintes Félicité et Perpétue, la mort de saint Cyprien à Carthage. La lecture sera marquée par des chants grégoriens, puis une prière et une série de visites aux catacombes concluront la rencontre.

Cet événement veut relier la mémoire des premiers témoins de la foi avec les sièges les plus anciens du christianisme, c’est-à-dire avec les catacombes qui, dans la dénomination ancienne de ‘coemeteria’, c’est-à-dire de ‘dortoirs’, veulent exprimer le concept significatif et éloquent de la foi, compris comme une accolade de toute la communauté au moment de la mort, qui représente paradoxalement la promesse et l’anticipation de la ‘vraie vie’, de la résurrection, du salut final.

La commission pontificale a désiré enrichir cet événement, en ouvrant des catacombes de Rome et d’Italie, normalement fermées au public, et, en particulier les catacombes romaines des saints Marcellin et Pierre sur la via Casilina, et de Comodille sur la via Ostiense, celle de sainte Christine à Bolsena, celle de saint Sénateur à Albano, celle de sainte Catherine à Chiusi, celle de Villa Saint Faustin à Massa Martana, celle de Saint Gaudiose à Naples, celle de Porta d’Ossuna à Palerme, et de celle de Vigna Cassia à Syracuse.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!