Ouganda : le président Museveni au Vatican

Pour la cohabitation entre les composantes ethniques et religieuses

Le pape François a reçu le président de la République de l’Ouganda, M. Yoweri Museveni, ce lundi matin, 27 octobre 2014, au Vatican. Au cœur des échanges, l’importance de la « coexistence pacifique entre les diverses composantes ethniques et religieuses » du pays.

Le président s’est également entretenu avec le cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’État, accompagné de Mgr Dominique Mamberti, secrétaire pour les relations avec les Etats.

Selon un communiqué du Saint-Siège, les entretiens « cordiaux » ont évoqué des aspects de la vie du pays, saluant « les bonnes relations » entre le Saint-Siège et l’Ouganda ainsi que « le rôle de l’Église catholique » dans la société ougandaise, par le biais de ses institutions éducatives, sociales et sanitaires.

L’importance de la « coexistence pacifique entre les diverses composantes ethniques et religieuses » de la société a été soulignée. Les chrétiens représentent 85% de la population du pays (dont 40% de catholiques et 36% d’anglicans), les musulmans 10% et les animistes près de 3%.

Enfin, certaines situations internationales, particulièrement les conflits en cours en Afrique, ont été abordées.

Au cours du traditionnel échange de cadeaux qui a suivi, le président a offert au pape la copie d’un livre intitulé « Semer la graine de moutarde » et un tableau représentant une grue royale, symbole de l’Ouganda. Le pape a donné au président Museveni une médaille de saint Martin.

« Le pape a exprimé sa volonté de visiter l’Ouganda », rapporte le président Museveni dans un tweet publié après la rencontre.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!