Nigeria : Un musulman opposé à l’extrémisme islamiste assassiné

L’Osservatore Romano dénonce l’assassinat

ROME, Lundi 14 mars 2011 (ZENIT.org) – L’Osservatore Romano des 14-15 mars dénonce l’assassinat d’un musulman qui s’opposait aux extrémistes islamistes au Nigeria.

Il s’agit d’un musulman religieux, Ibrahim Abdullahi Bolori, qui a été assassiné le 13 mars par un commando dans le Nord Est du Nigeria, à Maiduguri, près de la mosquée. Selon un témoin, il a été tué à coups d’armes à feu.

Il était connu pour ses sermons condamnant les violences commises par les extrémistes radicaux de la secte «Boko Haram», dénonçant que « l’éducation occidentale est immorale ». Des tracts avaient annoncé une « guerre à 360 ° ».

Leur offensive s’est accrue depuis 2009, avec une série d’affrontements à l’arme à feu, avec les forces de l’ordre qui auraient fait quelque 8.000 morts.

« Boko Haram » a aussi revendiqué les attentats de Jos pendant la veillée de Noël 2010, avec 200 victimes dans les affrontements entre chrétiens et musulmans qui ont suivi.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!