Naples : Appel de Benoît XVI à prier pour « un monde sans violence »

« Religions et cultures en dialogue »

ROME, Dimanche 21 octobre 2007 (ZENIT.org) – Au terme de la messe qu’il a célébrée ce matin à Naples, sur la Piazza del Plebiscito, le pape Benoît XVI a demandé de prier pour « un monde sans violence ».

Le pape a adressé, avant la prière de l’angélus, une salutation particulière « aux délégations venues de différentes parties du monde pour participer à la Rencontre internationale pour la Paix, promue par la communauté de Sant’Egidio, sur le thème : « Pour un monde sans violence. Religions et cultures en dialogue ».

« Puisse cette initiative culturelle et religieuse contribuer elle aussi à consolider la paix dans le monde », disait Benoît XVI.

La rencontre se tient à Naples, « ville significative par son histoire et sa situation au cœur de la Méditerranée, croisement de différentes traditions religieuses », du 21 au 23 octobre.

« Face à la violence présente dans la société, à la situation conflictuelle au niveau international, mais aussi au déracinement vécu par l’homme contemporain, au Nord comme au Sud du monde, il existe une urgence à réaffirmer avec courage la voie du dialogue et de la coopération entre les religions et les cultures », expliquent les organisateurs (cf. www.santegidio.org/fr) : « trois jours de rencontre, de prière et d’échanges pour construire ensemble, dans le dialogue, ‘un monde sans violence’ ».

La communauté de Sant’Egidio a en effet voulu soutenir et diffuser, au cours de ces vingt années, cet « esprit d’Assise » contenu dans l’invitation que Jean-Paul II avait faite à tous à l’issue de la journée historique de prière du 27 octobre 1986 : « continuons à diffuser le message de paix et à vivre l’esprit d’Assise ».

Un pèlerinage de paix, qui a fait halte année après année dans des villes européennes et de la Méditerranée, en est né. Aux deux rencontres de Rome (1987-1988) a suivi celle de Varsovie sur le thème « War never again », en septembre 1989, à l’occasion des cinquante ans du début de la seconde guerre mondiale. Puis, ont suivi les rencontres de Bari, Malte et Bruxelles, en 1992, avec le thème « Europe, religions et paix ». En 1993, le pèlerinage s’est arrêté à Milan et les années suivantes, à Assise et à Florence.

Une réunion particulière s’est tenue à Jérusalem, en 1995, au cœur de la Ville Sainte, sur le thème « Ensemble à Jérusalem : juifs, chrétiens et musulmans ». En 1998, l’exceptionnelle rencontre de Bucarest « La paix est le nom de Dieu : Dieu, l’homme et les peuples » a ouvert la voie à la première visite de Jean-Paul II dans un pays orthodoxe, quelques mois plus tard.

Des rencontres ont aussi eu lieu à Lisbonne, Barcelone, Palerme, Aix-la-Chapelle, Milan et Lyon. Pour se souvenir de l’anniversaire des vingt ans de la Journée de prière de 1986, des rencontres ont eu lieu à Washington et Assise.

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné! Nous allons confirmer votre abonnement par courriel. S'il vous plaît vérifier votre dossier spam si vous ne le recevez pas bientôt.