Migrants et réfugiés : « Pour un monde plus chrétien, digne de l’être humain »

Congrès mondial au Vatican

CITE DU VATICAN, Mercredi 12 novembre 2003 (ZENIT.org) – Le congrès mondial organisé à Rome (17-22 novembre) par le conseil pontifical pour la Pastorale des Migrants et des personnes déplacées se propose de participer à la construction d’un « monde plus chrétien, digne de l’être humain », indiquait hier le président de ce dicastère lors de la présentation du congrès (cf. ZF031111).

Le cardinal encourage à « repartir du Christ » pour « analyser les défis d’aujourd’hui du monde des migrants et des réfugiés, convaincus que personne plus que Lui ne peut être un bon allié pour les affronter. Il a en effet dit : « Ayez confiance, j’ai vaincu le monde » (Jn 16, 33). En effet, face au Mal (avec un M majuscule), la cause ultime déclenchant la plaie actuelle de la mobilité humaine forcée, il est inutile de combattre par les seules forces humaines, si valides et puissantes soient-elles. Il faut combattre le Mal par le Bien, le Bien suprême. Il n’y a désormais qu’une seule force efficace : Dieu, Père, Fils, et Esprit Saint ».

Nous publions une traduction de l’intervention du cardinal Stephen Fumio Hamao ci-dessous in « Documents ».

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel