Faire un don

Lorsque tout est noir, appeler Dieu : « Père… »

Encouragements du pape aux malades

Lorsque « tout est noir », le pape encourage les malades à s’adresser à Dieu « en disant : « Père, Père… » », dans la confiance, car « Il est toujours proche ».

Le pape François était en visite à la paroisse romaine de Saint-Michel-Archange à Pietralata, dans le nord-est de la ville, hier, dimanche 8 février 2015.

Avant la messe, le pape avait rendez-vous avec les enfants se préparant à leur première communion, des personnes sans-abri, quelque quatre-vingt scouts avec leurs familles, les parents des enfants récemment baptisés.

Il a également rencontré des personnes malades, qu’il a remerciées pour leur accueil : « On est bien ici. On est toujours bien dans la maison du Seigneur, parce qu’il nous aime tous. Parce que nous sommes ses enfants et il est notre Père, il est notre papa. »

Évoquant les nombreuses « difficultés » inhérentes à la vie terrestre, le pape a affirmé : « Jamais un père ne laisse ses enfants seuls. Il est proche de nous, toujours. Il est proche. Et c’est pour cela qu’il faut avoir confiance, être courageux dans la confiance. »

Lorsque, les jours de « tristesse », « tout est noir… on ne voit rien », il a encouragé les malades à « penser que le Père est proche d'[eux] », et à s’adresser à lui « en disant : « Père, Père… ». Appelons-le et il s’approchera de notre cœur. »

Il a exhorté à « ne jamais perdre confiance : il est Père, il ne déçoit jamais. Même dans l’obscurité, il est le papa, il est le Père, il est Dieu qui aime tant » les hommes.

« Merci beaucoup encore pour votre accueil et s’il vous plaît, priez pour moi ! Priez pour moi ! », a conclu le pape avant de les bénir.

Avec une traduction de Constance Roques

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel