Faire un don

Les reliques de saint Antoine de Padoue au Sri Lanka

Pour favoriser « la paix et l’unité » dans le pays

ROME, Lundi 15 mars 2010 (ZENIT.org) – Dimanche 7 mars, les reliques de saint Antoine ont quitté pour la première fois en 750 ans, la ville de Padoue, pour accomplir un pèlerinage au Sri Lanka.

L’initiative entendait célébrer le 175ème anniversaire de la basilique de Kochchikade, dédiée au saint franciscain, et fait suite à une demande personnelle de Mgr Malcom Ranjith, archevêque de la capitale, Colombo, aux gardiens des reliques.

Des milliers de personnes, catholiques et non catholiques ont accueilli les reliques du saint en priant pour « la paix et l’unité du pays », rapporte l’agence AsiaNews.

A la messe d’accueil, présidée par Mgr Ranjith et Mgr Joseph Spiteri, nonce apostolique au Sri Lanka, étaient présents le clergé local, les religieux, religieuses et laïcs du pays ainsi que les deux délégués arrivés de Padoue avec les restes du saint.

Durant le rite, l’archevêque de Colombo a invité les fidèles à « suivre l’exemple de Saint Antoine » et à apprendre de lui à « reconstruire » leurs vies.

Près de 5.000 personnes ont assisté à la cérémonie, dont l’épouse du président, Shiranthi Rajapaksa, des hommes politiques, des moines bouddhistes et des fidèles d’autres religions.

Les reliques de saint Antoine ont ensuite quitté la basilique de Kochchikade pour se rendre au diocèse de Galle, dans le sud du pays.

Dans les prochains jours, la dépouille du saint sillonnera tout le Sri Lanka en « signe de paix et d’espérance ».

About Redaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel