Faire un don

Les personnes âgées méritent « gratitude, estime et hospitalité »

Catéchèse en français

« La qualité d’une civilisation se juge en partie dans la manière dont elle traite les personnes âgées », déclare le pape François qui exhorte à « réveiller envers elles des sentiments de gratitude, d’estime et d’hospitalité ».

« Les anciens devraient être, pour toute la société, des porteurs de sagesse », a-t-il affirmé lors de l’audience générale de ce mercredi matin, 4 mars 2015, place Saint-Pierre. Poursuivant ses catéchèses sur la famille, le pape a en effet médité sur le troisième âge.

Dans la synthèse de la catéchèse en français – lue par un collaborateur – il a fait observer que les sociétés actuelles « ne sont pas assez organisées pour laisser une place [aux personnes âgées], respectant leur fragilité et leur dignité ».

Catéchèse du pape en français

Frères et sœurs, la qualité d’une civilisation se juge en partie dans la manière dont elle traite les personnes âgées. Grâce aux progrès de la médecine, la vie s’est allongée, mais nos sociétés ne sont pas assez organisées pour leur laisser une place, respectant leur fragilité et leur dignité. Une certaine culture du profit les considère comme une charge : elles ne produisent rien et sont donc à rejeter. Au contraire, les anciens devraient être, pour toute la société, des porteurs de sagesse.

L’Église a toujours encouragé la proximité avec eux, l’accompagnement affectueux et solidaire de cette dernière étape de la vie. Ce sont des hommes et des femmes dont nous avons beaucoup reçu, qui sont passés avant nous, sur la même route que nous ; et bientôt, nous serons comme eux. Nous ne devons pas les abandonner à leur destin mais réveiller envers eux nos sentiments de gratitude, d’estime et d’hospitalité.

© Librairie éditrice du Vatican

About Francis NULL

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel