Les larmes peuvent devenir des lunettes, pour voir Jésus

Messe quotidienne du pape François

« Parfois dans notre vie, fait observer le pape François, les larmes peuvent devenir comme des lunettes qui nous permettent de voir Jésus. » 

Des membres de la Gendarmerie du Vatican ont participé, ce mardi matin, 2 avril, à la messe quotidienne du pape François en la chapelel de sa résidence au Vatican, la Maison Sainte-Marthe, indique Radio Vatican.

Dans une brève homélie, le pape a commenté l’évangile de la rencontre entre le Christ ressuscité et Marie-Madeleine, une femme « dont tous les espoirs ont été déçus et qui pleure ».

On retrouve dans cetet homélie une caractéristique de saint Ignace de Loyola qui avait reçu « le don des larmes ».

Le pape lui-même a souligné « la nécessité de savoir pleurer ». Il a invité à « demander au Seigneur la grâce des larmes », en ajoutant: « C’est une belle grâce de pleurer pour tout : pour le bien, pour nos péchés, pour les grâces, pour la joie (…). Les larmes nous préparent à voir Jésus. »

« Que le Seigneur nous donne la grâce de pouvoir dire que nous L’avons vu dans notre cœur et de témoigner par notre vie : je vis ainsi parce que j’ai vu le Seigneur », a conclu le pape.

Il est des jours où dans son Journal spirituel saint Ignace de Loyola ne note que ce mot: « larmes ». Il précise parfois, comme le 5 avril 1544: « Avant la messe, larmes. Pendant, beaucoup ». Elles reviennent presque chaque jour.

Il note parfois les fruits spirituels de ce don: « Avec beaucoup d’intelligences et de sentiments intérieurs ». Ou bien: « Se terminant à conforter ma volonté à la volonté divine ». Et encore: « Avec locution intérieure ».

Mais ces larmes sont parfois différentes. Il parle parfois « d’amour accompagné de larmes ».

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!