Les jeunes, principaux missionnaires auprès des autres jeunes

Message du card. Rylko pour la 34e Journée nationale de la jeunesse en Uruguay

Traduction d’Anne Kurian

ROME, lundi 27 août 2012 (ZENIT.org) – Les jeunes sont les principaux « missionnaires de l’Evangile pour les autres jeunes », estime le cardinal Rylko.

Le cardinal Stanislaw Rylko, président du Conseil pontifical pour les laïcs, a envoyé aux jeunes d’Uruguay un message, à l’occasion de la 34e Journée nationale de la jeunesse, qui sera célébrée dans le pays les 1er et 2 septembre 2012. Quelque 4.000 jeunes participeront de tout le pays, sur le thème « Rencontre le Christ ! Ta vie changera ».

Dans son message – publié sur le site web de la Conférence épiscopale de l’Uruguay – le cardinal Rylko encourage les jeunes à ouvrir « pleinement » leur cœur au Christ, à écouter sa Parole et à se convertir quotidiennement pour le suivre mieux. « Il ne vous décevra pas», affirme-t-il : « Il est le Bon Pasteur qui vous guidera sur le chemin d’une vie une bonne et utile ».

Le cardinal Rylko invite les jeunes à avoir confiance dans les bergers que le Christ « leur a envoyés : leurs évêques et leurs prêtres, leurs animateurs ».

Les jeunes sont « les missionnaires de l’Evangile pour les autres jeunes de leur pays », estime-t-il. « L’Église les envoie en mission au nom du Christ. Qui mieux qu’eux peut annoncer l’amour du Christ à leurs contemporains? », insiste le président du dicastère.

En ce sens, il encourage les jeunes à prier et à chercher ensemble la meilleure façon de répondre à cette mission : « Vous recevrez la joie immense de voir émerger et se développer parmi vos amis des nouveaux disciples de Jésus ».

Le cardinal rappelle dans son message que Benoît XVI a invité les jeunes du monde entier à la Journée Mondiale de la Jeunesse à Rio de Janeiro en Juillet 2013 : « J’espère de tout cœur que les jeunes de l’Uruguay pourront aussi participer à ce temps de grâce. Je vous invite à vous préparer à ces prochaines JMJ en méditant en groupe sur le thème « Allez et de toutes les nations faites des disciples ».

Il conclut en souhaitant que la Journée nationale de la jeunesse soit pour chacun des participants « un temps de rencontre avec le Christ, afin qu’ils puissent témoigner de la joie de la foi avec beaucoup d’enthousiasme dans les différents environnements dans lesquels ils se trouvent ».

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!