Les Cellules d’évangélisation de don Pigi ont rendez-vous avec le pape

Les Cellules paroissiales d’évangélisation ont été reconnues définitivement en avril dernier et se rassemblent à Rome.

Pope Francis met today with participants of the Plenary Assembly of the Pontifical Council for Promoting the New Evangelization

PHOTO.VA - OSSERVATORE ROMANO

Le pape François recevra 5 000 membres des « Cellules paroissiales d’évangélisation » (CPE) des 5 continents, samedi prochain, 5 septembre, à 12 h en la salle Paul VI du Vatican. La rencontre a pour thème : « La joie de l’Evangile est une joie missionnaire ».

Quelque mille participants viendront de France, de Belgique, de Suisse, du Canada, de Malte, d’Allemagne, de Chine, du Brésil, de Nouvelle-Calédonie, du Burkina Faso, des États-Unis, de Grande-Bretagne, d’Irlande, de Hongrie, de République tchèque, de Pologne, du Portugal,  d’Espagne. L’Italie sera représentée par quelque 4 000 participants.

Les « Cellules paroissiales d’évangélisation » seront reçues par le président du Conseil pontifical pour les laïcs, le cardinal Stanislas Rylko et par le cardinal Francisco Coccopalmerio, président du Conseil pontifical pour les textes législatifs. Elles rencontreront le cardinal Paolo Romeo, archevêque de Palerme et Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation. Celui-ci présidera la messe, avant l’audience pontificale, à 10h.

Les « Cellules paroissiales d’évangélisation » ont été fondées par don Pigi Perini, président de l’Organisme international de service pour les CPE. C’est lui qui en 1986 a découvert cette méthode, adoptée par le père Michael Eivers en Floride : il se dit avoir été « foudroyé » et « évangélisé » après pourtant de nombreuses années de sacerdoce.

« A partir de ce moment-là, un tournant a commencé dans ma vie personnelle et sacerdotale, une véritable conversion », déclare don Pigi.

Les CPE ont été reconnues définitivement le 12 avril dernier, en la fête de la Miséricorde divine, par le Conseil pontifical pour les laïcs : « Cela signifie que chaque évêque, s’il le retient opportun, peut librement adopter ce système pour l’évangélisation de son diocèse », conclut don Pigi.

Le fondateur se réfère notamment à Evangelii Gaudium, où le pape François « souligne l’importance pour l’Église de redynamiser l’identité missionnaire des fidèles laïcs et de susciter chez les pasteurs la conscience de transformer leur paroisse en une communauté ardente de foi et d’évangélisation ».

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!