Faire un don

Les 50 ans de saint Benoît patron de l’Europe

Célébrations dans les abbayes bénédictines italiennes

Cinquante ans se sont écoulés depuis que le pape Paul VI, le 24 octobre 1964, a proclamé saint Benoît patron de l’Europe. Les célébrations ont commencé en début d’année à Nursie (Norcia, en Italie), où se sont rencontrés les représentants des communautés italiennes fondées par saint Benoît, celles de Cassino et Subiaco.

Une messe solennelle a été présidée par l’abbé ordinaire de Subiaco, Mauro Meacci, marquée par l’allumage du flambeau bénédictin « Pro pace et Europa una » qui, cette année, sera porté en Croatie, entrée dans l’Europe le 1er juillet 2013.

Des célébrations sont prévues le 21 mars, jour du décès du saint de Nursie qui fut le pionnier de la vie monastique en Occident, un messager de paix, protecteur de la foi chrétienne et porteur de civilisation dans toute l’Europe.

Des célébrations sont prévues aussi dans la région historique Sabine, à Farfa, lieu de l’ancienne abbaye impériale, où Charlemagne s’arrêta quelques semaines avant son couronnement, et dont la communauté bénédictine de Saint-Paul-Hors-les-Murs est propriétaire depuis 1921.

L’évêque de Sabina-Poggio Mirteto, Mgr Ernesto Mandara, donnera le coup d’envoi aux célébrations en la basilique de l’Abbaye le samedi 15 mars à 17h, par une messe qui sera suivie, le vendredi 21 mars d’une autre célébration eucharistique présidée par le prieur, Dom Eugenio Gargiulo O.S.B.

Traduction d’Océane Le Gall

About Pier Vincenzo Rosiello

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel