Faire un don

Le Saint-Suaire, icône de l’amour

Traduction intégrale des paroles du pape François avant l’angélus de dimanche à Turin : du Saint-Suaire au visage de Marie, « reine de Turin et du Piémont ».

Le Saint-Suaire qui révèle le visage de Jésus est l’icône de l’amour, fait observer le pape François. Il tourne aussi qui le contemple vers le visage de l’humanité souffrante. Aux jeunes il dira même que le Saint-Suiaire est l’icône du « plus grand des amours ».

Voici notre traduction intégrale de l’allocution du pape.

Paroles du pape François avant l’angélus

A la fin de cette célébration, nos pensées se tournent vers la Vierge Marie, mère aimante et attentionnée envers tous ses enfants, que Jésus lui a confiés alors qu’il se trouvait sur la croix et se donnait dans le plus grand de ses gestes d’amour.

Le Saint-Suaire qui a attiré, cette fois encore, tant de gens ici à Turin,  est l’icône de cet amour. En même temps qu’il attire vers le visage et le corps meurtris de Jésus, celui-ci pousse vers le visage de toute personne souffrante et injustement persécutée. Il nous fait aller dans le sens du don de Jésus. « L’amour du Christ nous presse »: cette expression de saint Paul était la devise de saint Joseph Benoît Cottolengo.

Dans le souvenir de l’ardeur apostolique de tant de saints prêtres sur cette terre, à commencer par celle de don Bosco, dont nous commémorons le bicentenaire de la naissance, je vous salue avec gratitude, prêtres et religieux. Vous qui consacrez tant d’énergie à la pastorale et qui êtes si proches des personnes et de leurs problèmes. Je vous encourage à poursuivre votre ministère avec joie, en misant toujours plus sur ce qui est essentiel dans l’annonce de l’Evangile.

Et tout en vous remerciant de votre présence, chers frères évêques du Piémont et du Val d’Aoste, je vous appelle à rester aux côtés de vos prêtres et de les entourer de votre affection paternelle et chaleureuse.

A la très sainte Vierge je confie cette ville et son territoire et tous ceux qui l’habitent, afin qu’ils puissent vivre dans la justice, dans la paix et dans la fraternité. Je lui confie en particulier les familles, les jeunes, les personnes âgées, les détenus et toutes les personnes souffrantes, avec une pensée spéciale pour les personnes atteinte de leucémie en cette Journée nationale contre la leucémie, le lymphome et le myélome.

Que Marie Consolatrice, reine de Turin et du Piémont, affermisse votre foi,  assure votre espérance et rende fructueuse votre charité, afin d’être «  sel et lumière » de cette terre bénie, dont je suis moi-même un descendant.

© Traduction de Zenit, Océane Le Gall

 

 

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel