Faire un don
Audience du 27 nov. 2019 capture @ Vatican Media

Audience du 27 nov. 2019 capture @ Vatican Media

Le pape résume son voyage au Japon: « Une culture de la rencontre et du dialogue »

« L’hypocrisie » de qui parle de paix et vend « des engins de guerre »

« J’ai souhaité aussi que le Japon développe une culture de la rencontre et du dialogue »: le pape a résumé son voyage au Japon lors de l’audience de ce mercredi matin, 27 novembre 2019, place Saint-Pierre.

Dans le résumé en français de sa catéchèse, le pape a expliqué: « Puis je me suis rendu au Japon. Dès mon arrivée, nous avons échangé avec les Evêques sur le défi d’être les pasteurs d’une Eglise toute petite, mais porteuse de l’eau vive de l’Evangile de Jésus ».

Il a rappelé le thème de sa visite: « « Protéger toute vie », était la devise de ma visite dans un pays qui porte les marques du bombardement atomique ».

Le pape a évoqué les deux premières étapes de son voyage – Nagasaki et Hiroshima -, et sa condamnation des armes nucléaires de l' »hypocrisie » de qui parle de paix en préparant la guerre: « A Nagasaki et à Hiroshima j’ai prié, j’ai rencontré des survivants et des familles de victimes et j’ai confirmé la ferme condamnation des armes nucléaires et de l’hypocrisie de parler de paix en construisant et en vendant des engins de guerre ».

Il a aussi évoqué le martyre des chrétiens du Japon et l’hommage qu’il leur a rendu à Nagasaki: « Pour protéger la vie, il faut l’aimer. C’est ce qu’ont fait saint Paul Miki et ses compagnons et tant d’hommes et de femmes qui ont conservé la foi au cours des persécutions ».

De sa rencontre avec les jeunes, le pape souligne le refus du harcèlement et l’appel à l’ouverture et au service: « J’ai encouragé les jeunes à s’opposer à toute forme de harcèlement et à vaincre la peur et la fermeture en s’ouvrant à l’amour de Dieu dans la prière et le service du prochain ».

Le pape insiste – c’est un thème majeur de ses enseignements – sur la « rencontre », le « dialogue »: « J’ai souhaité aussi que le Japon développe une culture de la rencontre et du dialogue, caractérisée par la sagesse et la largeur d’horizons ».

 

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel