Le pape recevra le président de la République italienne

Le 23 février au Vatican

Avant la fin de son pontificat, Benoît XVI recevra en audience le président de la République italienne, M. Giorgio Napolitano, le 23 février, à 11h30.

L’annonce a été faite à l’ambassade italienne près le Saint-Siège, durant la rencontre entre les hauts responsables de l’Eglise et des institutions italiennes, mardi 12 février après midi, à l’occasion des célébrations de la signature des Pactes du Latran, il y a 84 ans.  

Les deux hommes se sont rencontrés dernièrement, lors d’un concert organisé au Vatican (cf. Zenit du 4 février 2012) pour marquer l’anniversaire du Concordat de 1929.

Le chef de l’Etat a évoqué le caractère « totalement inattendu et de grand impact » de l’annonce du pape, à une période de changements comme celle que vivait actuellement l’Italie, changements qui, a-t-il relevé en allusion à son propre départ de la présidence italienne, « correspondent à la vie normale de démocratie », étant donné que « tous les cinq ans on vote pour le Parlement, tous les sept ans pour un président de la République ». 

<p>Interrogée sur les réactions des participants à la cérémonie, quant à la décision du pape de quitter son ministère le 28 février prochain, l’ambassadeur près le Saint-Siège, Maria Greco a déclaré : « Tout le monde était désolé, il y avait de toute évidence une certaine mélancolie de fond », réalisant par ailleurs que « tant de personnes assises à cette table, l’année prochaine, pour une raison ou une autre, n’y seront pas : nous aurons un nouveau gouvernement, un nouveau président du Conseil… ».

Mais l’atmosphère était néanmoins sereine, marquée par « une grande attention aux thèmes nationaux, à l’Europe, à la liberté religieuse et au Moyen Orient » a dit pour sa part le P. Federico Lombardi, porte-parole du Saint-Siège.

Pope-crowd-blur

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!