Le métier des anges, c’est de défendre l’homme

Homélie du 29 septembre 2014

« Le métier de lutter et de vaincre » le mal a été donné par Dieu aux anges, explique le pape François qui affirme en même temps quelle lutte contre l’homme est engagée : l’intention de Satan est de « détruire l’homme », notamment par des « projets de déshumanisation », et en séduisant sous l’apparence du bien.

Le métier des anges

Le pape a en effet médité, lors de la messe de lundi matin, 29 septembre, en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, sur le rôle des archanges Michel, Raphaël et Gabriel, dont c’était la fête liturgique. Un résumé du combat spirituel du chrétien.

« Le Seigneur a donné ce métier, de lutter et de vaincre, principalement aux anges », a expliqué le pape.

Il a commenté la vision de la gloire de Dieu racontée par le livre de Daniel : celle de la lutte de l’archange Michel et de ses anges contre « le grand Dragon, le serpent des origines, celui qu’on nomme Démon et Satan, celui qui égarait le monde entier ».

Mais il a été vaincu, comme le raconte la vision de la femme de l’Apocalypse : « Cette lutte intervient après que Satan cherche à détruire la femme qui va accoucher du fils », a commenté le pape.

Et dans l’Evangile du jour, saint Jean rapporte les paroles de Jésus à Nathanaël : « Vous verrez les cieux ouverts, avec les anges de Dieu qui montent et descendent au-dessus du Fils de l’homme. »  

Des projets de déshumanisation

Le pape dénonce les « projets de déshumanisation » de l’homme, c’est le cœur de son homélie: « Hormis les péchés qui nous sont propres, tant et tant de projets de déshumanisation de l’homme sont l’œuvre de Satan, simplement parce qu’il hait l’homme. Satan est astucieux : la première page de la Genèse nous le dit. Il présente les choses comme si elles étaient bonnes, mais son intention est la destruction. Et les anges nous défendent. Ils défendent l’homme et l’Homme Dieu, l’Homme supérieur, Jésus-Christ qui est la perfection de l’humanité, le plus parfait. Pour cette raison, l’Eglise honore ses anges, parce qu’ils sont ceux qui seront dans la Gloire de Dieu, parce qu’ils défendent le grand mystère caché de Dieu, c’est-à-dire, le Verbe devenu chair. »

Ainsi, la tâche du baptisé c’est de « protéger l’homme qui est en chacun de nous : Jésus », « l’homme qui a donné la vie à tous les hommes »

Le pape fait observer en quelque sorte la tactique du diable : « Satan, dans ses projets de destruction, invente des explications humanistes qui vont totalement à l’encontre de l’homme, à l’encontre de l’humanité et à l’encontre de Dieu. »

La lutte quotidienne du chrétien

La lutte est le pain quotidien du chrétien : « La lutte est une réalité quotidienne de la vie chrétienne : dans notre cœur, dans notre vie, dans notre famille, dans notre peuple, dans nos églises … Si on ne lutte pas, nous serons défaits », affirme le pape.

Il cite le chant final de victoire de l’Apocalypse : « Voici maintenant le salut, la puissance et le règne de notre Dieu, et le pouvoir de son Christ ! Car l’accusateur de nos frères a été rejeté, lui qui les accusait jour et nuit devant notre Dieu. »

Le pape a recommandé de prier les archanges et notamment la prière à l’archange saint Michel qui continue de lutter pour défendre le mystère de l’incarnation et de la rédemption: le Verbe fait homme, mort et ressuscité : « C’est notre trésor. Qu’il continue à lutter pour le protéger », a conclu le pape.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!