Faire un don
Vie de famille

Vie de famille - ZENIT - photo HSM

Le meilleur héritage à donner à ses enfants est la foi

En visite pastorale dans la paroisse Sainte-Marie-Reine-de-la-paix à Ostie, le pape François encourage les parents qui font baptiser leurs enfants à « marcher avec l’enfant sur cette route de la foi » et à « rester proches de la paroisse ».

« Le meilleur héritage que l’on puisse donner aux enfants » est « la lumière de la foi », avec « le témoignage chrétien », déclare le pape François aux familles.

Lors de sa visite pastorale en la paroisse Sainte-Marie-Reine-de-la-paix à Ostie, dans le secteur sud du diocèse de Rome, dimanche 3 mai 2015, le pape a en effet rencontré les personnes malades et âgées, les jeunes et enfin les familles des enfants baptisés dans l’année.

« C’est un beau pas de demander le baptême, c’est ainsi que I’on commence la vie de foi. Dans le Baptême nous leur donnons la lumière de la foi. C’est pour cela qu’au début du christianisme, le Baptême s’appelait aussi “Illumination”, car avec le Baptême l’enfant reçoit du papa et de la maman la foi », a-t-il déclaré.

Le pape a parlé d’une « chaîne » dans la transmission : « Ces enfants, qui sont baptisés aujourd’hui, après quelques années seront à votre place et apporteront leurs enfants. Ainsi va la vie. ». Il a souhaité « qu’il y ait toujours cette transmission de la foi, ce don de la lumière de la foi. C’est le meilleur héritage que nous puissions donner aux enfants : la lumière de la foi. Avec le témoignage chrétien ».

Et il ne s’agit pas après le baptême de « rentrer chez soi et de vivre loin de l’Église » : « il est important aussi de marcher avec l’enfant sur cette route de la foi et de rester proche de la paroisse. Il faut toujours rester proche du Seigneur qui a donné la foi à ces enfants. Et puis viendra la catéchèse, la Première Communion, la Confirmation, sur ce chemin… Toujours se rapprocher un peu, durant le temps que l’on a pour le faire. »

Le pape a conclu en demandant de prier pour lui, pour son travail, pour son ministère, afin qu’il puisse « faire ce que Jésus veut ». Il a donné une bénédiction spéciale pour les « problèmes » des familles : « Que le Seigneur soit avec vous et je prierai pour cela », a-t-il assuré.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel