Faire un don

Le Ciel à portée de main

Homélie du matin, 17 octobre 2014

Le don de l’Esprit-Saint à l’homme c’est « le commencement du Ciel : nous avons en main le Ciel », souligne le pape François lors de la messe de ce vendredi matin, 17 octobre 2014 à Sainte-Marthe.

Le pape a commenté la première lecture, où saint Paul écrit « vous avez reçu la marque de l’Esprit Saint. Et l’Esprit que Dieu avait promis, c’est la première avance qu’il nous a faite sur l’héritage dont nous prendrons possession au jour de la délivrance finale » (Ep 1, 11-14).

Par ce don, Dieu a donné au chrétien « un style, une façon de vivre, une identité » : c’est « la force de l’Esprit-Saint, reçu au Baptême » qui marche avec l’homme et qui représente les « arrhes » de l’héritage chrétien.

Avec l’Esprit-Saint en effet, « le Ciel commence. La marque de l’Esprit-Saint est le commencement du Ciel : nous avons en main le Ciel ».

Mais le pape a mis en garde contre la tentation de vouloir « ternir l’identité » chrétienne, comme « le chrétien tiède. Il est chrétien, oui, il va à la messe le dimanche, oui, mais dans sa vie son identité ne se voit pas. Il vit comme un païen ».

Une deuxième tentation est dénoncée par Jésus dans l’Évangile (Lc 12, 1-7) : « Méfiez-vous bien à cause du levain des pharisiens, c’est-à-dire de leur hypocrisie. »

« L’hypocrisie, c’est faire semblant d’être chrétien, mais sans l’être. Ne pas être transparent, dire une chose – ‘oui, oui, je suis chrétien’ – mais en faire une autre qui n’est pas chrétienne ».

Une vie chrétienne réelle porte les fruits suivants, a rappelé le pape : « Amour, joie, paix, magnanimité, bienveillance, bonté, fidélité, douceur, maîtrise de soi ».

« Demandons au Seigneur la grâce d’être attentifs à cette marque, à cette identité chrétienne, qui n’est pas seulement une promesse, nous l’avons déjà en main », a-t-il conclu.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel