Le Christ est le Roi de l´Univers: « le pouvoir de l´amour et du service »

Angélus de cette fin d´année liturgique

La Fête du Christ Roi de l´univers que l´Eglise latine célèbre aujourd´hui est la fête du « pouvoir de l´amour et du service », explique Jean-Paul II lors de l´angélus.

A l´issue de la célébration des quatre canonisations de ce 25 novembre, dernier dimanche de l´année liturgique, le pape a en effet rappelé le sens de la fête du Christ Roi, instituée par le pape Pie XI par son encyclique « Quas Primas », du 11 décembre de l´année sainte 1925. Le pape avait procédé auparavant en la basilique vaticane quatre canonisations, dont celle de Léonie Aviat.

« La royauté du Rédempteur émerge avec une éloquence particulière de la vie des saints, remarque le pape. Ce matin, en la basilique Saint-Pierre, j´ai eu la joie de proclamer quatre nouveaux saints: l´avêque d´Acqui, Giuseppe Marello, fondateur de la congragation des Oblats de saint Jospeh, et trois vierges consacrées: Paula Montal Fornés de San José de Calasanz, Léonie Françoise de Sales Aviat e Maria Crescentia Höss. Leur témoignage démontreque le Crucifié « vit et règne vraiment dans les siècles ». Oui, il est « le Vivant », « le Seigneur », et il règne dans la vie des hommes et des femmes de tout lieu et en tout temps, qui l´accueillent librement et le suivent fidèlement. Mais ce n´est qu´à la fin des temps que se manifestera son règne, « un règne de justice, d´amour et de paix », (cf. la Préface de la messe).

Mais le pape souligne le caractère quasi « paradoxal » de la royauté du Christ « selon les critères de son monde ». « Le pouvoir qu´elle exerce, explique le pape, n´entre pas, en effet dans les logiques terrestres. C´est au contraire, le pouvoir de l´amour et du service, qui requiert le don gratuit de soi et de son témoignage cohérent de la vérité (cf. Jn 18,37) ».

Jean-Paul II insiste sur l´universalité de cette royauté du Christ. « Pour cela, dit le pape, le Seigneur s´est sacrifié lui-mêmecomme « victime immaculée de paix sur l´autel de la croix » (Préface), sachant que seulement ainsi il aurait racheté de l´esclavage du péché et de la mort l´humanité, l´histoire et le cosmos. Sa résurrection atteste qu´il est Roi victorieux, le « Seigneur » aux cieux, sur la terre, et sous la terre (cf. Ph 2,10-11) ».

Pope-crowd-blur

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!