Faire un don

« Laissez-vous enseigner et guérir par Jésus »

Visite à la paroisse Saint-Michel-Archange à Pietralata

« Laissez-vous enseigner et guérir par Jésus » : c’est l’exhortation du pape François aux paroissiens de Saint-Michel-Archange à Pietralata, dans le nord-est de Rome, où il était en visite pastorale ce dimanche 8 février 2015.

Sur le chemin de la paroisse, le pape a rendu une visite surprise à un camp de Roms, dont les résidents, qui logent dans des abris de fortune, l’ont entouré avec enthousiasme. Bénissant les enfants, le pape a prié avec tous un Notre Père avant de rejoindre Saint-Michel-Archange.

Accueilli par le P. Aristide Sana, curé de la paroisse, un peu après 16h, le pape a rencontré les personnes malades, les parents des enfants baptisés ces derniers mois, les enfants se préparant à leur première communion, des personnes sans-abri et quatre-vingt scouts avec leurs familles.

Il a également confessé quelques personnes, avant de célébrer la messe aux alentours de 18h avec le cardinal vicaire Agostino Vallini, l’évêque auxiliaire pour le secteur Nord Mgr Guerino Di Tora, les prêtres de la paroisse et quelques prêtres du quartier.

Durant son homélie, le pape a médité sur les journées de Jésus, consacrées à « annoncer l’Evangile » et à « guérir les malades » (Mc 1, 29-39).

Il a appelé à se demander : « Est-ce que je me laisse enseigner par Jésus ou est-ce que je sais tout ? Est-ce que j’écoute Jésus ou est-ce que j’écoute plutôt autre chose… les bavardages, les médisances ? »

« Sur quelle chaîne est-ce qu’on écoute Jésus ? Dans l’Évangile », a-t-il poursuivi en invitant à porter toujours avec soi un évangile en poche ou dans le sac, pour en lire des passages dans la journée, durant les trajets, durant les temps d’attente, chez soi.

Le chrétien est en effet appelé « à un contact quotidien avec l’Evangile, à prier avec l’Evangile. Ainsi Jésus lui dit ce qu’Il veut lui dire par l’intermédiaire de l’Evangile » : « Là, Jésus me parle, m’enseigne. C’est la parole de Jésus. »

Le pape a invité aussi à « se laisser guérir par Jésus », notamment à guérir « des blessures spirituelles, des péchés, des inimitiés », des « jalousies » : « le diable fait une montagne à partir de sottises » et si l’on n’y prend pas garde, les inimitiés continuent et détruisent, a-t-il mis en garde.

Pour être guéri, il faut « prier, demander à Jésus », le seul qui « chasse les démons » et « ouvrir son cœur » pour qu’il vienne le guérir : « c’est triste lorsque des membres de la même famille ne se parlent plus pour une stupidité… ».

Le pape François était le troisième pape à se rendre en la paroisse Saint-Michel-Archange : le bienheureux Paul VI était venu à Noël 1963 et saint Jean-Paul II en novembre 1991.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel