La Vierge de Lujan préside l’audience générale

Applaudissements de la foule

La Vierge de Lujan, sainte patronne de l’Argentine, « mère des pauvres et des humbles », a en quelque sorte présidé l’audience générale de ce mercredi, place Saint-Pierre: on la fête le 8 mai.

En espagnol, le pape a en effet invité la foule à applaudir la Vierge dont l’effigie vêtue de bleu était présente sous l’auvent papal: « Plus fort, je ne vous entends pas », a encouragé le pape.

L’image de la Vierge de Lujan est arrivée de Sao Paulo, au Brésil en mai 1630: un propriétaire foncier habitant Sumampa (Santiago del Estero), Antonio Farías Sáa, voulait édifier une chapelle à la Vierge Marie sur ses terres. 

Il demanda à un ami du Brésil de lui procurer une image de la Vierge: ce dernier lui offrit une représentation de l’Immaculée Conception et une Vierge à l’Enfant. On organisa le tranasport du Bréil en Argentine, puis, sur une charrette, de Buenos Aires à Sumampa.

Mais, après une halte pour la nuit sur la rive du fleuve Lujan, à quelque 68 kilomètres à l’Ouest de Buenos Aires, près de l’ “Estancia don Rosendo”, la charrette portant ces deux images de la Vierge se révéla inamovible: rien n’y faisait. 

Les charretiers eurent l’idée de déplacer l’une des images: rien à faire. Il la replacèrent et retirèrent la seconde, la charrette se débloqua. Ils y virent un signe du Ciel: la Vierge « ne voulait donc pas repartir ». La famille de la “Estancia don Rosendo” s’émut de leur récit et accepta de garder l’effigie de la Vierge.

Mais la rumeur se répandit jusqu’à Buenos Aires et des foules de pèlerins se mirent en route vers Lujan. Don Rosendo décida de construire une chapelle pour abriter la Vierge miraculeuse: en effet, des miracles répondirent aux prières des pèlerins. Le lieu devint un village puis une petite ville.

Plus de deux siècles plus tard, en 1886, le père Salvaire présenta au pape Léon XIII une pétition de l’épiscopat et des fidèles du Rio de la Plata demandant le couronnement de la Vierge de Lujan. Le pape bénit la couronne et lui accorda un office et une messe.

Devant l’affluence des pèlerins, on décida d’édifier une basilique nationale: les travaux durèrent de 1889 à 1937, d’après les plans d’un architecte français, Uldéric Courtois. 

Le sanctuaire de Lujan est aujourd’hui l’un des plus important d’Amérique Latine, avec quelque six millions de pèlerins.

Pour une vidéo du sanctuaire:

http://notredamedesneiges.over-blog.com/article-la-vierge-de-lujan-mere-des-pauvres-et-des-humbles-42054628.html

Pope-crowd-blur

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!