Faire un don

« La vieillesse est une mission »: catéchèse en français

Le témoignage de sagesse des personnes âgées auprès des jeunes

Pour le pape François, la « vieillesse est une mission » et il exhorte à accueillir le « témoignage de sagesse » des personnes âgées dans les familles.

Le pape a donné ce mercredi 11 mars, place Saint-Pierre, sa seconde catéchèse sur les personens âgées, rappelant qu’aux Philippines on l’appelait « Lolo Kiko« , « grand-père Francisco ».

Il a aussi dit, en italien, qu’il conserve précieusement la lettre que sa grand-mère lui a écrite à l’occasion de son ordination sacerdotale.

Et il a cité l’exemple du pape Benoît qui a voulu consacrer le reste de sa vie à prier.

Au sujet de la prière, le pape François a cité le théologien orthodoxe français Olivier Clément, disparu en 2009 et auquel le pape Jean-Paul II avait confié la rédaction du Chemin de Croix du Colisée pour le Vendredi Saint 1998. Le pape a cité en italien cette réflexion d’Olivier Clément: « Une civilisation où l’on de prie plus est une civilisation où la vieillesse n’a plus de sens. Et c’est terrifiant: nous avons besoin avant tout d’anciens qui prient parce que la vieillesse nous est donnée pour cela. »

En français, il a souligné que la vieillesse est une « vocation » et une « mission » et que la prière des personnes âgées soutient toute l’Eglise.

Il a expliqué la mission des grands-parents en disant, dans la catéchèse lue par un de ses collaborateurs de la Secrétairerie d’Etat, Mgr Jean Landousies:

« Frères et sœurs, les personnes âgées ont un rôle très important dans la famille.

La vieillesse est une vocation ; elle est une grâce et une mission particulières.

La prière des anciens est un don pour l’Église et pour toute société trop affairée et trop distraite. Ils peuvent remercier le Seigneur pour ceux qui négligent de le faire, et intercéder pour les nouvelles générations.

Ils peuvent faire comprendre aux jeunes qu’une vie sans amour est une vie desséchée, que l’angoisse de l’avenir peut être vaincue, qu’il y a plus de joie à donner qu’à recevoir.

Leur louange soutient la communauté qui travaille et qui lutte dans la vie.

Dans la prière, les anciens purifient leur cœur et se gardent ainsi  de l’endurcissement et du ressentiment qui leur feraient perdre le sens de leur témoignage de sagesse. »

Aux pèlerins de langue française – spécialement les jeunes de Nanterre – le pape a adressé ensuite cette salutation:

« Je salue les pèlerins de langue française, en particulier les membres de l’enseignement catholique du diocèse de Nanterre. J’invite vos familles à accueillir avec reconnaissance au milieu d’elles les personnes âgées, afin de recevoir leur témoignage de sagesse nécessaire aux jeunes générations. Que Dieu vous bénisse. »

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée près le Saint-Siège depuis 1995. Rédactrice en chef du service en français de ZENIT qu'elle a créé en janvier 1999.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel