Faire un don

« La vie chrétienne, c’est simple »

Ecouter la Parole et la mettre en pratique, homélie du matin

« La vie chrétienne, c’est simple : écouter la Parole de Dieu et la mettre en pratique… Rien de plus », affirme le pape François.

Lors de la messe de ce 23 septembre 2014 à Sainte-Marthe, le pape a médité sur les foules qui « suivaient Jésus car ses paroles touchaient le cœur ». Or, a-t-il fait observer, aujourd’hui comme hier, certains suivent « par convenance »… mais comme les lépreux de l’Évangile, une fois guéris, ils « oublient Jésus ».

Le pape a souligné « les deux conditions pour suivre Jésus : écouter la Parole de Dieu et la mettre en pratique », comme indiqué dans l’Évangile : « Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui entendent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique. » (Lc 8, 19-21).

« C’est la vie chrétienne, rien de plus. Simple, simple. Peut-être l’avons-nous rendue un peu compliquée, avec tant d’explications que personne ne comprend, mais la vie chrétienne c’est cela : écouter la Parole de Dieu et la mettre en pratique ».

Pour écouter la Parole de Dieu, il faut certes « ouvrir la Bible » mais il ne suffit pas de la lire : le croyant est appelé à « écouter avec les oreilles et écouter avec le cœur, à ouvrir son cœur à la Parole de Dieu ».

« Écouter la Parole de Dieu c’est se demander en lisant : « Qu’est-ce que cela dit à mon cœur ? Que me dit Dieu à travers cette Parole ? » ». Car « Dieu ne parle pas seulement à tous, il parle à chacun. L’Évangile a été écrit pour chacun ». Et à son écoute, « la vie [du chrétien] change ».

« Mettre en pratique la Parole est difficile car il est plus facile de vivre tranquillement sans se préoccuper des exigences de la Parole de Dieu », a fait observer le pape en donnant des pistes concrètes de mise en pratique : « les Commandements, les Béatitudes ».

Et surtout « compter toujours sur l’aide de Jésus, même lorsque le cœur écoute mais qu’il ne comprend pas » : « miséricordieux et patient, le Seigneur attend tout le monde » et il « reçoit tout le monde », même ceux qui « entendent la Parole et la trahissent », comme Judas.

« Le Seigneur sème toujours sa Parole, il demande seulement un cœur ouvert pour l’écouter et une bonne volonté pour la mettre en pratique », a-t-il conclu.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel