Faire un don
Pope Francis greets the faithful at his weekly general audience

ANSA - CLAUDIO PERI

La tragédie de la Seconde Guerre mondiale ne doit pas se répéter

Le pape lance un appel à la paix le jour de la commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Extrême-Orient.

Le pape François a lancé un puissant appel à la paix, en fin d’audience générale ce mercredi 2 septembre. En évoquant la fin de la Seconde Guerre mondiale en Extrême-Orient, il a exprimé « le désir continuel des peuples » d’arrêter la guerre partout dans le monde.

« Je renouvelle ma prière fervente au Seigneur de tous les hommes pour que, par l’intercession de la Vierge Marie, le monde d’aujourd’hui n’ait plus à faire l’expérience des horreurs et des épouvantables souffrances de telles tragédies », a déclaré le pape. « C’est le désir continuel des peuples, en particulier de ceux qui sont victimes des différents conflits sanglants qui sont en cours ».

Mais le monde « en fait pourtant l’expérience ! » s’est exclamé le pape en retraçant l’image des peuples en guerre et des gens qui souffrent. « Nous voyons les minorités persécutées, les chrétiens persécutés, la folie de la destruction, a-t-il dit, et aussi ceux qui fabriquent les armes et en font le trafic, armes sanglantes, armes baignées du sang de tant d’innocents. »

« Jamais plus la guerre ! a déclaré le pape. C’est le cri vibrant qui, de nos cœurs et des cœurs de tous les hommes, de toutes les femmes de bonne volonté, monte vers le Prince de la paix. »

 

 

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel