Faire un don
Pope Francis waves as he arrives for his weekly general audience

ANSA - ANSA/MAURIZIO BRAMBATTI

La résurrection du Christ transforme la nuit de la mort

Le pape François consacre sa catéchèse sur la famille à l’expérience de la mort, affirmant la consolation de la résurrection du Christ, avec la promesse de la résurrection des morts.

« Dans la lumière de la résurrection nous pouvons empêcher la mort de nous faire sombrer dans la nuit », déclare le pape François : la mort “n’a pas le dernier mot”.

Le pape François a en effet consacré sa catéchèse sur la famille à l’expérience de la mort, ce mercredi matin, 17 juin, place Saint-Pierre.

Le pape a évoqué les douleurs causées par la perte d’un proche : « Frères et sœurs, la mort est une expérience qui touche toutes les familles. Elle semble contredire la nature des relations qui donnent sens à la famille, lorsque des parents perdent un enfant qui avait été l’objet de tant de joies, de sacrifices et de promesses; ou bien lorsque de jeunes enfants souffrent l’expérience angoissante du vide et l’abandon causée par la mort d’un parent. »

Le pape évoque le lien entre le péché et la mort : « La mort physique a pour «complice» le péché du monde, qui la rend plus douloureuse et injuste. »

Mais il indique le remède : « Cependant dans la lumière de la résurrection nous pouvons empêcher la mort de nous faire sombrer dans la nuit. Beaucoup de familles endeuillées témoignent courageusement que la mort n’a pas le dernier mot. »

Le pape a réaffirmé la victoire définitive du Christ sur la mort et la vie éternelle accordée aux défunts : « Le Seigneur a vaincu la mort pour toujours, et nos chers défunts ne sont pas retournés au néant, mais sont entre les mains de Dieu. »

La foi aide les familles à surmonter la douleur de la séparation et à manifester de la compassion à qui passe par la même épreuve: « Dans la foi, l’expérience du deuil peut rendre nos familles plus unies et plus ouvertes à la douleur des autres familles éprouvées. »

En saluant les visiteurs francophones, notamment de Belgique et de France, le pape a ajouté: « Je souhaite aujourd’hui me faire particulièrement proche, par la prière, des familles que la mort a douloureusement éprouvées. Qu’elles gardent ferme la foi en la résurrection des morts promise par le Seigneur, et que les secours de la grâce les rendent plus encore unies et solidaires. Que Dieu vous bénisse! »

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel