Faire un don

Là où la nuit est plus épaisse, là commence l’espérance

Catéchèse du pape François sur le triduum pascal

Là où la nuit est plus épaisse, là commence l’espérance, a expliqué le pape François en commentant le triduum pascal lors de l’audience générale de ce mercredi 1er avril, Place Saint-Pierre.

« Le feu de l’amour de Dieu illumine la nuit », la nuit de Pâques, a expliqué le pape, invitant les francophones a se mettre à la suite du Christ en ces jours de la Semaine sainte.

« Frères et Sœurs, demain commenceront les célébrations du Triduum Pascal de la passion, de la mort et de la résurrection du Seigneur, qui est le sommet de toute l’année liturgique », a annoncé le pape.

Il a résumé la grâce à recueillir de chacun des jours saints en disant, pour le Jeudi Saint: « Lors de la dernière Cène, Jésus a offert son Corps et son Sang en nourriture à ses Apôtres. La célébration du Jeudi Saint fait mémoire du Lavement des pieds, qui a la même signification que l’Eucharistie : Jésus est venu pour se faire serviteur et offrir sa vie. »

« Dans la liturgie du Vendredi Saint, a continué le pape, nous méditons le mystère de la mort du Christ et nous adorons la Croix, sur laquelle l’œuvre du salut est accomplie. »

Il a évoqué Marie, figure de la parfaite disciple, qui veille dans la foi, le Samedi Saint, avec l’Eglise: « Suite à ce combat victorieux, l’Église contemple le Christ au tombeau, dans le « repos » du Samedi Saint. Elle est comme Marie, parfaite croyante qui conserva la foi, et qui espéra contre toute espérance en la résurrection de Jésus. »

Et voici comment le pape exprime la victoire du Christ, célébrée par la veillée pascale: « Après la longue veille dans l’obscurité de la Vigile pascale, l’Alleluia de la résurrection retentit de nouveau. Le feu de l’amour de Dieu illumine la nuit : le Christ a vaincu la mort, et nous avec lui. « 

Il a invité les francophones à faire leurs les sentiments du Christ: « Je vous invite à entrer de tout votre cœur dans la célébration des mystères que la liturgie de l’Église nous offre ces prochains jours. Partagez les sentiments et les attitudes que Jésus a connus aux jours de sa passion, c’est ainsi que vous ferez de « Bonnes Pâques ». »

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel