La lumière sur la mort d’Ilan Halimi: 1ère déclaration du futur cardinal Ricard

ROME, Jeudi 23 février 2006 (ZENIT.org) – L’archevêque de Bordeaux, président de la conférence des évêques de France, et futur cardinal, Mgr Jean-Pierre Ricard a publié ce 23 février sa première déclaration en tant que futur cardinal : c’est pour demander la lumière sur l’assassinat du jeune juif français Ilan Halimi.

« Au nom des évêques de France, je tiens à exprimer ma douleur devant le meurtre d’Ilan Halimi. Je pense tout particulièrement à sa famille et à ses proches », déclare Mgr Ricard.

Il ajoute immédiatement : « Mes pensées et mes prières vont également à l’ensemble de la communauté juive de France, légitimement bouleversée par l’horreur de cet assassinat ».

Et il insiste, en ce jour de protestation silencieuse – par une lumière mise aux fenêtres entre 17 h 30 et 18 h 30 – : « Avec elle, je compte sur la justice pour faire la lumière sur ce tragique événement ».

Ilan Halimi, 23 ans, enlevé le 21 janvier, a été découvert agonisant le 13 février nu, bâillonné, menotté et portant des traces de tortures et de brûlures, indiquait l’AFP.

Sa mère a déclaré au quotidien israélien Haaretz : « Si Ilan n’avait pas été juif, il n’aurait pas été assassiné », soulignait la même source.

Pope-crowd-blur

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!