Faire un don

La foi nous encourage dans la maladie

Le pape rencontre les malades avant l’audience générale.

« La maladie est une mauvaise chose », mais « il y a la foi qui nous encourage », a dit le pape François.

Avant d’aller sur la place Saint-Pierre ce mercredi matin 30 septembre, le pape a rencontré les malades et les handicapés invités dans la salle Paul VI à cause du mauvais temps.

La maladie est « toujours une mauvaise chose », mais « avec notre maladie nous allons avec Jésus à côté, pris par la main par Jésus », a souligné le pape. Il a dit que Dieu avait « envoyé son Fils qui avait pris sur Lui toutes nos maladies, jusqu’à la Croix ».

Le Christ « sait ce que cela signifie, la souffrance, a continué le pape, Il nous comprend et Il nous réconforte et nous donne la force ». « Si nous regardons Jésus avec sa patience, notre foi devient plus forte », a-t-il affirmé.

Le pape a adressé quelques mots aux « médecins » et aux « infirmières », en soulignant : « Ils sont forts ! » Il a remercié les malades et les handicapés d’être venus à cette audience générale et a précisé qu’elle sera « aujourd’hui à deux endroits » : dans la salle et sur la place. « Nous avons pris la décision que vous serez ici, tranquillement, plus confortablement, et vous pouvez voir l’audience sur le grand écran », a expliqué le pape.

À la fin de cette brève rencontre, le pape François a béni les malades et a prié Marie avec eux.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel