Faire un don

L’argent ne doit pas « être servi » mais « servir le bien commun »

Congrès des Universités pontificales et du Forum économique mondial

Le pape François appelle de ses voeux « une nouvelle mentalité où l’argent ne soit pas considéré comme une idole à servir, mais comme un moyen pour poursuivre le bien commun », lors de l’audience générale de ce 19 novembre 2014.

Au cours des salutations en langue italienne place Saint-Pierre, le pape s’est adressé aux jeunes de profession libérale, chefs d’entreprises et entrepreneurs sociaux participants au congrès promu par le Forum économique mondial (World Economic Forum), en collaboration avec les Universités pontificales de Rome.

Cette rencontre, organisée les 18 et 19 novembre au centre de recherche de l’Université pontificale de la Sainte-Croix, était intitulée « Vers un nouvel état d’esprit mondial : surmonter l’exclusion sociale et économique » (« Towards a New Global Mindset: Overcoming Social and Economic Exclusion »).

Saluant cette initiative pour « promouvoir des voies et des comportements qui aident à dépasser l’exclusion sociale et économique », le pape a souhaité qu’elle « favorise une nouvelle mentalité où l’argent ne soit pas considéré comme une idole à servir, mais comme un moyen pour poursuivre le bien commun ».

Le pape dénonce régulièrement « l’idolâtrie de l’argent » qui laisse de côté les personnes âgées et les jeunes, en mettant au centre l’argent, qui « commande » et non pas l’homme.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel