Faire un don
Opening session of the Synod of Bishops on the Family

PHOTO.VA - OSSERVATORE ROMANO

L’amour fraternel et la Gloire de Dieu

Homélie de Mgr Cabrera Herrera

L’amour fraternel doit l’emporter sur tout intérêt personnel, déclare Mgr Cabrera Herrera, et être vécu comme gloire rendue à Dieu.

Le synode s’est réuni en assemblée générale, ce mercredi 14 octobre, à 9h, après le travail en carrefour de lundi 12 et mardi 13 octobre. La session a commencé comme c’est la tradition par le chant de l’office de Tierce illustré par une brève homélie de Mgr Luis Gerardo Cabrera Herrera, O.F.M., archevêque de Cuenca (Equateur).

L’archevêque commentait ce passage de la Première épître de saint Paul aux Corinthiens qui parle de « l’amour fraternel » et de « la Gloire de Dieu » (cf. 1Co 10, 17.24).

Voici notre traduction intégrale de cette homélie prononcée en espagnol.

A.B.

Homélie

Amour fraternel

Saint Paul nous invite à donner la priorité à l’amour fraternel sur tout intérêt personnel. La présence de l’autre nous aide à sortir de nous-mêmes et à chercher ce qu’il y a de mieux, ce dont on a le plus besoin pour vivre avec dignité et liberté.

Curieusement, plus l’on cherche le bien des autres, plus nous découvrons le meilleur de nos potentialités et de nos qualités. La solitude disparaît et le non-sens de la vie s’évanouit.

Dans ce contexte, la famille se transforme en une école où nous apprenons les valeurs fondamentales comme le respect et la solidarité, à partir de l’amour paternel, maternel et fraternel.

Gloire de Dieu

Penser aux autres est un pas important que nous faisons, parce que cela nous libère de nos intérêts personnels étroits.

Sans aucun doute, ce n’est pas suffisant, parce que nous pourrions nous limiter à un monde de relations interpersonnelles sans transcendance plus grande.

C’est pourquoi il est nécessaire de s’ouvrir à la Gloire de Dieu. Saint Paul nous exhorte à tout faire pour la Gloire de Dieu, depuis les choses quotidiennes de la vie, comme manger et boire, jusqu’aux plus grandes et plus nobles comme aimer, penser, et bien agir.

Dans la Gloire de Dieu, tout acquiert valeur et plénitude. Mais la gloire humaine, qui vient de l’argent, du prestige social, du pouvoir politique, et même religieux, est une si petite chose face à la Gloire de Dieu qu’elle apparaît non seulement ridicule mais même offensante.

La famille, en tant qu’Eglise domestique, est l’espace propice où faire l’expérience de la Gloire de Dieu, et pour ne pas nous laisser séduire par les lumières éphémères de la gloire humaine, qui ne font que discriminer les frères en les considérant de deuxième ou de troisième catégorie.

Que l’amour fraternel et la Gloire de Dieu nous accompagnent à tout moment de notre vie.

© Traduction de Zenit, Anita Bourdin

About Redaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel