Faire un don
Faithful during today's prayer of the Angelus

ANSA - ANGELO CARCONI

Jubilé de la miséricorde et accueil des réfugiés, tweet

Le pape lie le Jubilé de la miséricorde et l’accueil des réfugiés en Europe. Il redit son appel aux paroisses à accueillir une famille de réfugiés.

Le pape François lie le Jubilé de la miséricorde et l’accueil des réfugiés en juxtaposant #‎Jubilé #‎refugeeswelcome à la fin de son tweet qui répète son appel de dimanche dernier à « toute paroisse et toute communauté religieuse en Europe » d’accueillir « une famille de réfugiés ». Le tweet est publié sur son compte twitter @Pontifex_fr ce mardi 8 septembre.

Le pape relaye son appel lancé le dimanche 6 septembre après l’angélus aux paroisses, communautés religieuses, monastères et sanctuaires d’Europe à accueillir une famille de réfugiés. 

Il crée deux hashtags (ou mots-dièse, ou mots-clic au Québec) sur son compte twitter en liant le Jubilé de la miséricorde et l’accueil des réfugiés.

Ainsi, il souligne la nécessité de donner une réponse concrète à la tragédie de milliers de personnes qui cherchent un sort meilleur sur le territoire européen.

Dans la Bulle d’indiction du Jubilé extraordinaire de la miséricorde publiée en avril dernier, le pape a souligné : « Il y a des moments où nous sommes appelés de façon encore plus pressante, à fixer notre regard sur la miséricorde, afin de devenir nous aussi signe efficace de l’agir du Père. »

Certainement, l’Europe vit aujourd’hui un de ces moments où les chrétiens sont appelés à démontrer que « la miséricorde est le pilier qui soutient la vie de l’Église », dit encore la Bulle.

« La crédibilité de l’Église passe par le chemin de l’amour miséricordieux et de la compassion », a précisé le pape dans la Bulle. Il a appelé à « ouvrir son cœur » à ceux qui vivent des « situations de précarité et de souffrance », les situations de « blessure ».

« Au cours de ce Jubilé, l’Église sera encore davantage appelée à soigner ces blessures, à les soulager avec l’huile de la consolation, à les panser avec la miséricorde et à les soigner par la solidarité et l’attention », a affirmé le pape.

« Ouvrons nos yeux, a-t-il exhorté, pour voir les misères du monde, les blessures de tant de frères et sœurs privés de dignité, et sentons-nous appelés à entendre leur cri qui appelle à l’aide. Que nos mains serrent leurs mains et les attirent vers nous afin qu’ils sentent la chaleur de notre présence, de l’amitié et de la fraternité. »

Aujourd’hui, il répète son appel en demandant à agir vite et à agir concrètement.

Les deux paroisses du Vatican, Saint-Pierre et Sainte-Anne ont déjà pris des dispositions pour accueillir des familles.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel