Jeunes, manifestez de l’affection à ceux qui souffrent !

Fête de Côme et Damien, message de Benoît XVI

A. Bourdin

ROME, mercredi 26 septembre 2012 (ZENIT.org) – Benoît XVI invite les jeunes à répondre à la « souffrance » des autres par « l’affection et l’accueil ».

Au terme de l’audience du mercredi, le pape a en effet adressé cette invitation aux jeunes, ne mentionnant les deux saints patrons des médecins : « Nous célébrons aujourd’hui la mémoire [liturgique] des saints Côme et Damien : chers jeunes, apprenez à soigner toute souffrance de vos frères par l’affection et l’accueil ».

Il a ajouté : « Chers malades, la thérapie la meilleure pour toute maladie et la confiance en Dieu à qui nous parlons dans la prière ; et vous, chers nouveaux mariés, prenez soin l’un de l’autre dans votre cheminement conjugal ».

Côme et Damien sont des martyrs chrétiens honorés à Rome, comme en Orient, dès le Ve siècle : une basilique leur est dédiée sur le Forum romain, mais on leur a aussi dédié des oratoires ou des hôpitaux.

Il auraient été martyrisés ensemble pour leur foi dans le Christ à Cyr, en Syrie. Tant de miracles fleurirent sur leur tombe, dit le martyrologe romain, qu’ils furent considérés « comme des médecins guérissant les malades gratuitement ».

Ainsi, selon la tradition, ils étaient des frères, et des médecins venus d’Arabie.Médecins des pauvres, des déprimés, ils exerçaient leur art « sans argent ». Ils auraient également guéri le gouverneur Lysias. Et pourtant celui-ci les fit torturer puis décapiter pour leur attachement au Christ Seigneur et Sauveur.

Ils sont honorés comme les saints patrons des médecins et d’autres professions « paramédicales ».

Pope-crowd-blur

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!