Jean-Paul II condamne le racisme et l’antisémitisme

Il reçoit le Comité Juif Américain

CITE DU VATICAN, lundi 9 février 2004 (ZENIT.org) – Le pape Jean-Paul II a condamné le racisme et l’antisémitisme au cours d’une audience accordée jeudi dernier au Comité Juif Américain.

Le Saint Père a par ailleurs répété que la violence désacralise la religion lorsqu’elle cherche une justification dans cette dernière.

Au cours de l’audience l’évêque de Rome a évoqué le 40e anniversaire – qui sera fêté prochainement – de la déclaration du Concile Vatican II « Nostra Aetate » qui a « tant contribué à renforcer les relations entre juifs et catholiques ».

Le comité juif avait rendu visite au pape en 1985 à l’occasion du 20e anniversaire de cette déclaration.

Quarante ans plus tard, « il est encore malheureusement indispensable que nous répétions notre condamnation du racisme et de l’antisémitisme », a déclaré le pape dans sa brève allocution en anglais.

« La violence au nom de la religion est toujours une désacralisation de la religion », a-t-il précisé. « Pour contrecarrer cette tendance inquiétante il faut qu’ensemble nous insistions sur l’importance de l’éducation religieuse qui prône le respect et la charité envers les autres ».

Le Saint Père a évoqué la situation actuelle en Terre Sainte « qui continue d’être affligée par la violence et la souffrance ».

« Je prie avec ferveur pour qu’une solution juste qui respecte les droits et la sécurité des Israéliens et des Palestiniens soit trouvée », a déclaré le pape avant d’invoquer la paix en hébreu: « Shalom aleichem ».

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!