Faire un don
Pope Francis listens to Israel's President Reuven Rivlin as they exchange gifts during a private audience in the Pontiff's private library at the Vatican

ANSA - EPA/TONY GENTILE

Israël : visite du président Reuven Rivlin au Vatican

« La nécessité urgente » de relancer le dialogue entre Israéliens et Palestiniens

Le pape François a reçu en audience le président d’Israël Reuven Rivlin : ils sont convenus de la « nécessité urgente » de relancer le dialogue entre Israéliens et Palestiniens.

La rencontre a eu lieu ce jeudi matin 3 septembre au Palais apostolique du Vatican, annonce le communiqué du Saint-Siège.

Le pape et le président israélien ont souligné « la nécessité urgente de favoriser un climat de confiance entre Israéliens et Palestiniens et de relancer les négociations directes entre les deux peuples » : un accord « respectant leurs aspirations légitimes pourrait servir de la contribution fondamentale à la paix et à la stabilité dans la région ».

Ces entretiens « cordiaux » ont en effet abordé la situation politique et sociale au Moyen-Orient « caractérisée par plusieurs conflits ».

« Une attention particulière » a été portée à la « situation des chrétiens et d’autres groupes minoritaires ». À cet égard, les parties ont reconnu « l’importance du dialogue interreligieux » et de « l’engagement responsable des chefs religieux dans la promotion de la réconciliation et de la paix ».

Les deux chefs d’État ont aussi abordé certaines questions concernant « les relations entre l’État d’Israël et le Saint-Siège et entre les autorités de l’État et les communautés catholiques locales ». Ils ont appelé à « une conclusion rapide de l’accord bilatéral en cours de traitement et à une solution appropriée de certaines questions d’intérêt commun, y compris celle concernant la situation des écoles chrétiennes dans le pays ».

Le président d’Israël Reuven Rivlin a rencontré plus tard dans la journée le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État, accompagné par Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les rapports avec les Etats.

Lors du traditionnel échange de cadeaux, le pape a offert à M. Rivlin un médaillon de bronze qu’il n’avait jamais offert auparavant à ses visiteurs, fait observer Radio Vatican : il est formé de deux blocs séparés entre lesquels est représenté un rameau d’olivier en signe de paix. Tout autour du médaillon est inscrit : « Recherche ce qui unit, surmonte ce qui divise. »

Le président israélien a, pour sa part, offert un présent en basalte sur lequel on peut lire un verset de psaume, et il a expliqué ceci : « J’ai pensé qu’il était juste de rappeler l’origine commune du judaïsme et du christianisme. »

Le président Rivlin a pour sa part confié à la presse, à l’issue de ses entretiens au Vatican: « François est le premier responsable, le leader en charge de l’humanité, un homme à la recherche du meilleur de son interlocuteur. Ce matin, j’ai commencé ma visite au Vatican par un entretien avec lui. Je lui ai parlé de mes souvenirs d’enfance et raconté comment à 6 ans j’écoutais le Shofar de Yom Kippour clandestinement. Je lui ai raconté comment, alors que je n’étais qu’un enfant de 6 ans, je me suis promis de me battre pour que personne ne ressente ce que j’ai alors ressenti et de tout faire pour que la capacité de chaque individu d’exprimer sa religion et ses croyances librement soit quelque chose de normal et un droit intangible. » 

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel