Faire un don

Irak : « Notre foi est plus forte qu’avant »

Des familles réfugiées en Jordanie écrivent au pape

« Notre foi, aujourd’hui, est plus forte qu’avant. Nous n’avons peur de rien parce que nous sommes convaincus que Dieu est avec nous » : c’est le témoignage de familles irakiennes chrétiennes dans une lettre adressée au pape François.

La lettre de ces familles, réfugiées à Naour en Jordanie, a été remise au pape François par le curé de la paroisse d’accueil, le P. Rifat Bader, après la messe à Sainte-Marthe, ce jeudi 5 mars 2015.

« Ces mois-ci, j’ai reçu de ces personnes, persécutées précisément parce qu’elles sont chrétiennes, un grand témoignage : ils n’ont plus rien, leur seule richesse est leur foi », confie le P. Rifat à L’Osservatore Romano.

Dans la lettre, les Irakiens témoignent en effet en ces termes : « Notre foi, aujourd’hui, est plus forte qu’avant. Nous n’avons peur de rien parce que nous sommes convaincus que Dieu est avec nous. »

Ils parlent aussi de leur situation : « Nous avons dû fuir notre terre avec notre Christ, avec notre foi et nos principes. Nous avons choisi de partir loin de chez nous et de notre pays que nous aimons, préférant devenir des étrangers sur une terre étrangère, avec toute la douleur et la souffrance que cela comporte, plutôt que de participer à ce mal et à cette violence inhumaine contre des innocents. »

Le P. Rifat a également offert au pape la copie d’une peinture réalisée par un de ces réfugiés, qui exprime « tout le drame vécu par la communauté chrétienne de Mossoul ».

L’œuvre représente une caravane quittant la ville. En tête, la Sainte Famille et un ange gardien qui accompagne le chemin de tout un peuple : prêtres, sœurs, hommes, femmes, personnes âgées, enfants, vêtus des habits typiques des villes de Mossoul et de Qaraqosh.

Avec une traduction de Constance Roques

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel