Institut financier du Vatican: le pape crée une commission

Contrôle inédit du pape sur l’IOR

Le pape François institue une Commission pontificale consultative sur l’Institut pour les oeuvres de religion (IOR), dans une lettre en date du 24 juin 2013: autrement dit, il exercera ainsi sur l’institut un contrôle inédit.

Le pape souhaite en effet « mieux connaître la position juridique et les activités de l’Institut » pour permettre « une meilleure harmonisation de celui-ci avec la mission de l’Église universelle et du Siège apostolique », précise un communiqué.

L’objectif de la Commission est de « recueillir des informations sur la marche de l’institut et d’en présenter les résultats au pape ».

Elle est instituée « à la lumière des nécessités d’introduire des réformes dans les institutions qui aident le Saint-Siège », peut-on lire dans le chirographe.

La commission comprend 5 membres, dont une femme laïque : le cardinal Raffele Farina, président ; Mgr Peter Bryan Wells, secrétaire ; le cardinal Jean-Louis Tauran ; Mgr Juan Ignacio Arrieta Ochoa de Chinchetru, coordinateur ; le professeur de droit Mary Ann Glendon.

Le pape François précise qu’il se situe dans la perspective de Jean-Paul II, qui en 1990 avait érigé l’Institut pour les œuvres de religion avec une personnalité juridique publique afin de « rendre les structures et les activités de l’Institut plus adaptées aux exigences de notre temps » mais aussi de Benoît XVI qui souhaitait « permettre aux principes de l’Évangile de pénétrer aussi les activités de nature économique et financière ».

Il invite les Organes de l’Institut et son personnel, ainsi que « les supérieurs, les membres et officiels des dicastères de la curie romaine et des autres organismes qui leur sont attachés », à collaborer avec la Commission.

Hélène Ginabat, avec Anne Kurian

Pope-crowd-blur

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!