Incendie meurtrier à Buenos Aires: proximité du pape François

Appel à la solidarité avec les familles des victimes

Le pape François exprime sa proximité et ses prières à ses compatriotes, les Argentins, après qu’un incendie a ravagé quartier Barrio de Barracas, à Buenos Aires, mercredi, 5 février.

Le pape a fait parvenir un télégramme de condoléances à l’archevêque de Buenos Aires, son successeur, et cardinal nommé, Mgr Mario Aurelio Poli.

Il se dit « profondément attristé » par la mort de neuf personnes dans la catastrophe. Il appelle à la « solidarité » pour aider les personnes touchées par ce drame à « faire face » à la situation.

Selon un premier bilan des autorités, au moins 9 personnes ont été tuées: 7 pompiers – dont une femme – et deux secouristes écrasés par l’affaissement d’un mur, et 7 autres sont gravement blessées. 

L’incendie s’est déclaré dans un entrepôt de la société américaine Iron Mountain, spécialisée dans le stockage de documents pour les entreprises.

Le gouvernement argentin a déclaré deux jours de deuil national.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!