Incendie de Valparaiso : ne pas perdre courage

Message du pape François aux Chiliens

Le pape François invite les Chiliens à ne pas perdre courage alors que l’incendie de Valparaíso n’est toujours pas maîtrisé, dans un télégramme envoyé à Mgr Gonzalo Garcia Duarte Cortázar, évêque de Valparaíso, par l’intermédiaire de son cardinal Secrétaire d’Etat Pietro Parolin.

Le feu, qui s’est propagé à une grande vitesse, attisé par le vent et la canicule, ravage la ville portuaire depuis samedi dernier, 12 avril 2014. Selon les derniers bilans, 15 morts sont à déplorer, mais aussi plus de 2.000 habitations et 850 hectares détruits, quelque 8.000 sinistrés et plus de 10.000 personnes évacuées.

Les opérations de secours mobilisent une vingtaine d’avions et d’hélicoptères, quelque 2.000 membres des forces de l’ordre, des milliers de pompiers et de volontaires.

Apprenant « la triste nouvelle du terrible incendie » qui a affecté la ville, classée au patrimoine mondial culturel par l’Unesco en 2003, le pape François exprime « sa proximité spirituelle à tous les habitants », partageant « les angoisses de ceux qui ont perdu leur maison et leurs biens ».

Il assure de ses prières « pour les personnes mortes dans cette catastrophe » et demande à l’évêque de « transmettre aux familles des défunts ses condoléances les plus sincères et d’exprimer aux personnes blessées ou sinistrées sa sollicitude paternelle ».

Tout en « soutenant par sa prière les efforts des équipes de secours », le pape exhorte « les Autorités et tout le peuple à ne pas perdre courage face à l’adversité afin que parvienne l’aide nécessaire à toutes les personnes touchées, dans un esprit de solidarité et de charité fraternelle ».

Il conclut en accordant « une bénédiction apostolique particulière à tous les Chiliens, en signe de son affection ».

La présidente Michelle Bachelet a déclaré l’état d’urgence. L’alerte rouge a également été déclenchée dimanche pour deux autres incendies qui se sont déclarés dans les communes de San Antonio (Région de Valparaiso) et de Pichilemu (Region O’Higgins).

Avec Hélène Ginabat pour la traduction

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!